Cameroun: Prisons de Yaoundé - L'Arsenal de riposte s'étoffe

Un nouveau forage, 500 matelas, du savon et des désinfectants ont été offerts par les sénateurs de la région du Centreet les maires de la capitale hier aux détenus des prisons centrale et principale de Yaoundé.

L'eau c'est la vie, ne cesse-t-on d'affirmer. Surtout lorsqu'elle contribue à sauver des vies dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. De l'eau, les détenus des prisons centrale et principale de Yaoundé pourront davantage en bénéficier dans le cadre de la prévention de la pandémie. En effet, à l'initiative du sénateur Victor Elie Essomba Tsoungui et de ses pairs de la région du Centre, ils ont reçu un nouveau forage.

Selon le sénateur de céans, il s'agit « d'un forage équipé d'une profondeur de 90 m, doté d'une pompe immergée, d'un château d'eau et d'un cubitainer d'une capacité de 6000 litres ». Une action qui a conduit à booster l'offre en eau au sein des quartiers populeux tels que « Kosovo » pour un total de 16 nouveaux points d'alimentation. Par ailleurs, les détenus de Yaoundé ont reçu du maire de la ville et des maires d'arrondissement de Yaoundé, de nouvelles dotations en matériel de couchage.

Il s'agit en l'occurrence de 500 matelas avec housse, pour des conditions décentes de repos. Un geste de solidarité complété par des cartons de savon et de gels hydro alcooliques. Un élan de générosité des sénateurs et des édiles faisant «des gestes qui sauvent» qui a amplement satisfait Naceri Paul Bea, gouverneur de la région du Centre. En outre, les bienfaiteurs ont exhorté la population carcérale de Yaoundé au respect scrupuleux des mesures gouvernementales de riposte du Covid-19. Sylvestre Naah Ondoua, vice-président du Sénat et chef de délégation des sénateurs de la région du Centre a particulièrement insisté sur le port du masque. Il ne saurait être une faculté mais une obligation pour la santé de tous.

En retour, par l'entremise de leur porte-parole, Jean Baptiste Nguini Effa, les détenus des deux établissements pénitentiaires ont salué cet acte à sa juste valeur. Tout comme la mesure présidentielle de commutation et remise de peines intervenue par décret le 15 avril dernier. Pour sa part, Hamadou Madi, le régisseur de la prison centrale de Kodengui a promis de faire bon usage de ces nouvelles infrastructures qui vont da- vantage contribuer au respect du lavage des mains en milieu carcéral.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.