Sénégal: Banque africaine de développement - Le Président Adesina bat campagne à Dakar pour sa réélection très agitée d'août prochain à Abidjan

Le Président de la Banque africaine de développement, le nigérian Adesin Akinwumi, joue sa va-tout pour se maintenir à son poste dont le mandat arrive à terme mi-juin 2020.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, Adesina est à Dakar depuis ce jeudi où il compte bénéficier du soutien du Président Macky SALL, après avoir forcé la main au Chef de l'État Muhammadu Buhari, pour une audience au pas de charge et lequel avait pris ses distances d'avec le patron de l'institution financière panafricaine, élu en mai 2015. Obsédé par un second mandat, quasi-compromis, du fait des hostilités internes nées de contestations formulées par bon nombre d'administrateurs non-régionaux à l'endroit de sa gestion. Il y'a quelques jours, des lanceurs d'alerte ont décrié sa boulimie de s'accrocher au fauteuil de Président de l'institution et son style et sa méthode de gouvernance interne.

Sous sa mandature de 2015-2020, plusieurs hauts cadres de l'institution ont pris le large de lagune Ébrié, pour soit convenances personnelles ou incompatibilité d'humeur. Sa reconduction à la tête de la BAD, quasi-compromise, ergotent des sources crédibles, parvenues à Confidentiel Afrique, serait un grand miracle pour certains. Eu égard à l'importance du volume d'investissement et du poids des pays membres non régionaux tels que entre autres, les États-Unis, la France, ces actionnaires ont donné de la voix pour contester la façon avec laquelle est gérée la Banque africaine.

Sans le soutien quasi-automatique des administrateurs non régionaux, arrimé sur le désaccord collectif de bon nombre de pays de l'Afrique australe, centrale et du Maghreb, le nigérian Adesina sait bien que ses jours sont comptés à la tête de cette institution. Une source autorisée a confié à Confidentiel Afrique, que le Président Adesina Akinwumi a joué pieds et mains pour arracher au pas de charge une audience avec le Chef de l'Etat du géant Nigéria. L'audience aura duré moins d'une trentaine de minutes, glisse notre source. Cap sur le Sénégal où il est arrivé ce jeudi 04 Juin 2020 pour rencontrer le Chef de l'État Macky Sall.

Ce dernier est un des soutiens de Adesina pour une reconduction à la tête de la BAD, dont l'élection se tiendra finalement fin août 2020 à Abidjan. Alors que les jours se consument, à grande fumée, le colosse Adesina Akinwumi s'efforce à tout prix à se maintenir au poste de patron de la Banque africaine de développement. Il bat campagne voilà plusieurs mois, malgré le gros caillou coincé dans ses chaussures.

Depuis le dernier sommet de l'Union africaine au Niger, en juillet 2019, le Président Adesina Akinwumi avait mis en selle le scénario de sa deuxième mandature sur la balance. Une poignée de Chefs d'État présents au raout de Niamey, avaient opté différer leurs entrevues avec le patron de la banque africaine à des dates plus propices, soupire un diplomate.

Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.