Sénégal: Cheikh Oumar Hanne - «Les suggestions seront discutées dans les instances académiques»

Le ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Cheikh Oumar Hanne, était ce mercredi 03 juin à Ziguinchor. M. Hanne a échangé avec l'ensemble des acteurs de l'éducation de la région. Il est ressorti de ces échanges, un certain nombre de propositions.

A l'université publique de Ziguinchor, sur les quatre Unités de formation et de recherche existantes, trois n'ont effectué que deux semaines de cours, cette année. Seule l'UFR Santé a déroulé entre 41 et 61 % d'apprentissage. Les responsables des Unités de formation et de recherche ont dés lors préconisé des enseignements à distance, avec tous les moyens nécessaires, pour sauver l'année.

Pour sa part, le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur a suggéré la réouverture des classes, en octobre 2020. Le syndicat a également souhaité la poursuite de la réflexion, en vue de régler, tous les problèmes de l'université publique de Ziguinchor. Cheikh Oumar Hanne, qui a bien apprécié les propositions, a estimé que toutes les suggestions seront prises en compte, dans les instances de réflexions académiques.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.