Angola: COVID-19 - Le pays a déjà importé près de 380 tonnes de matériel médicaux

Luanda — Au moins trois cent quinze (315) tonnes de matériel médical, sur les 380 tonnes acquises par l'exécutif angolais de la Chine, pour la prévention et la lutte contre le covid-19, sont déjà en Angola.

À la fin des dixièmes vols effectués par la compagnie aérienne nationale TAAG, l'Angola a reçu 83% des produits commandés, parmi lesquels 260 ventilateurs invasifs et non invasifs (sur 300 achetés) et plus de deux mille lits pour les soins intensifs.

Ce matin (jeudi), l'Angola a reçu 25 tonnes supplémentaires, comprenant des matériels de protection et certains matériels médicaux.

Le secrétaire d'État à la Santé hospitalière, Leonardo Inocêncio, a été témoin de la réception de la marchandise à l'aéroport international "4 de Fevereiro".

À l'occasion, il a fait savoir que "Banco de Fomento Angola" (BFA) avait offert aussi au gouvernement angolais 19 ventilateurs non invasifs, qui venaient d'arriver au pays.

Le responsable a souligné que le ministère de la Santé, par le biais de la centrale d'achat et de fourniture de médicaments et de matériel médical de l'Angola (CECOMA, sigle en portugai), a déjà envoyé ces équipements hospitaliers et matériels de protection individuelle à environ 95% des provinces du pays.

Concernant les ventilateurs, Leonardo Inocêncio a expliqué que le gouvernement avait acquis 300 appareils de Chine, mais que certaines institutions bancaires telles que BNI et BFA, en parallèle, en avaient offert respectivement 35 et 19 autres.

Pour le troisième jour consécutif, l'Angola n'enregistre pas de cas positifs de covid-19, maintenant ainsi 86 cas confirmés, quatre décès, 18 patients guéris et 64 patients hospitalisés.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.