Ile Maurice: Budget 2020-2021 - Ces mesures qui ont retenu l'attention

Il n'a pas dérogé à la règle. Dans son Budget 2020-2021, Renganaden Padayachy a annoncé toute une série de mesures populaires destinées à aider la population.

Les rumeurs sur la hausse des taxes sur la cigarette et l'alcool allaient de bon train. Il n'en est rien. Pour l'heure, les prix restent inchangés. Quant au gaz ménager, la bonbonne a connu une baisse de Rs 30, passant ainsi de Rs 210 à Rs 180.

Depuis le début de la pandémie, les «frontliners» ont été applaudis et qualifiés de héros. Alors qu'à un moment, il n'était pas question de leur octroyer des allocations pour les heures de travail en plus mais des congés, Renganaden Padayachy a aujourd'hui annoncé la somme de Rs 15 000 pour tous le personnel médical et les policiers qui ont travaillé pendant la crise de la Covid-19. Quant à ceux qui sont au chômage technique, le gouvernement a prévu de les aider à hauteur de Rs 5 100 par mois pendant six mois.

Une autre mesure qui a fait réagir est la hausse des seuils pour l'income tax. Toutes les catégories de contribuables sont concernées. La hausse est de Rs 15 000 pour un contribuable avec deux dépendants et va jusqu'à Rs 80 000 pour celui avec quatre personnes à charge. Quant à la Solidarity Levy, elle passe de 5% à 25% pour ceux dont les revenus sont de Rs 3 millions par an.

Le budget a aussi prévu tout une panoplie de prêts bancaires à un faible taux d'intérêt. Par exemple, les planteurs affectés par la pandémie pourront bénéficier de prêts à un taux d'intérêt de 0,5% par an auprès de la DBM. Quant aux entreprises, elles pourront bénéficier de ce même taux pour un emprunt allant jusqu'à Rs 10 millions. Les femmes entrepreneurs, elles, auront jusqu'à Rs 200 millions, toujours à 0,5% par an.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.