Burkina Faso: Mesures sociales contre la COVID-19

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a organisé, le jeudi 4 juin 2020 à Ouagadougou, un conseil de cabinet avec les membres du gouvernement, pour échanger sur la mise en œuvre des engagements pris par le Président du Faso dans le cadre de la lutte contre la COVID-19.

Le gouvernement entend respecter les engagements pris par le chef de l'Etat lors de son adresse à la nation, le 2 avril 2020. En effet, dans le cadre de la maladie à coronavirus, des mesures restrictives ainsi que des mesures sociales au profit des populations avaient été prises par les autorités. Ainsi, pour évaluer la mise en œuvre de ces engagements, le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a tenu un conseil de cabinet avec des ministres.

Pour le Premier ministre, les ministères impliqués directement doivent veiller au respect de la mise en œuvre des mesures sociales. « Nous nous sommes réunis pour voir à quel niveau les ministères se trouvent avec le respect des engagements. Les mesures doivent mitiger les conséquences du coronavirus sur les populations », a-t-il laissé entendre. Il a rappelé que le chef de l'Etat a promis 15 milliards F CFA au département de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation pour le renforcement de la recherche scientifique et dans le domaine pharmaceutique.

Concernant le ministère en charge de l'action humanitaire, a-t-il ajouté, c'est cinq milliards F CFA qui ont été prévus pour accompagner les couches vulnérables, notamment les femmes et les personnes handicapées. Dix milliards FCFA ont été débloqués pour permettre d'engager le processus de préparation de la campagne agricole 2020 au niveau du ministère en charge de l'agriculture. Pour les entreprises en difficulté liées aux mesures restrictives, a annoncé M. Dabiré, le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat a été chargé de préparer un dossier conséquent pour les accompagner. « Les choses avancent bien et dans la bonne direction.

Le gouvernement est en train de travailler sur l'élaboration du plan intégré global. Il sera achevé bientôt », a fait savoir le Premier ministre. Et de préciser que le ministère de l'Economie, des Finances et du Développement œuvre également à finaliser la loi de finances rectificative. Toute chose qui permettra au gouvernement de répondre de manière cohérente aux préoccupations soulevées par le chef de l'Etat dans son message du 2 avril 2020.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.