Burkina Faso: Foires aux semences améliorées de plantes

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation organise, du 4 au 7 juin 2020, à Ouagadougou, au siège de l'Institut de l'environnement et de recherches agricoles (INERA), la 11e foire aux semences de variétés améliorées de plantes.

L'Institut de l'environnement et de recherches agricoles (INERA), à Ouagadougou, abrite, pour la onzième fois, la foire aux semences améliorées de plantes, du 4 au 7 juin 2020. Celle-ci s'est ouverte sous le thème : « Contribution des semences améliorées à la sécurité alimentaire dans le contexte de crises sécuritaire et sanitaire ». Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga, président de la cérémonie, a rappelé la nécessité d'utiliser des semences de qualité dans la production agricole.

Ce, a-t-il expliqué, pour produire davantage selon les itinéraires techniques recommandés. Il a indiqué que l'organisation annuelle de cette foire obéit à la mise à la disposition du ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, notamment, de semences de variétés homologuées, par son département. « C'est le lieu de saluer cette belle initiative entre nos deux départements, car cela favorise une synergie d'actions au bénéfice des producteurs », a déclaré Pr Maïga. Pour lui, le thème de la rencontre interpelle

l'INERA à mettre l'accent sur la production de semences de prébase et de base de qualité et en quantité. Il a promis à l'Institut, le renforcement de ses capacités en infrastructures, le recrutement de personnel et l'acquisition d'équipements afin de relever son niveau de compétitivité sur les marchés national, régional et international.

Plus de 9 milliards F CFA pour la campagne 2020-2021

Le ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles, Salif Ouédraogo, co-parrain de l'évènement, a été reconnaissant aux différents acteurs du monde agricole. Il s'agit des chercheurs pour les résultats engrangés, des producteurs semenciers pour la production de semences améliorées à partir de la semence de base et des agents d'agriculture pour leur appui technique. « Au niveau du ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydroagricoles, une fois que nous avons la semence de base, nous accompagnons les producteurs surtout semenciers pour le respect de tous les itinéraires techniques en vue d'avoir de la semence améliorée », a-t-il assuré. Le ministre Ouédraogo a encouragé l'INERA qui, selon lui, se bat pour assurer la production et la fourniture de semences améliorées de prébase et de base de qualité. Pour la campagne 2020-2021, à ses dires, c'est plus de neuf milliards de francs CFA qui vont être investis pour la production agro-sylvo-pastorale et halieutique.

« Le gouvernement, à travers mon département, va mettre à la disposition des producteurs, à prix fortement subventionnés, 39 659 tonnes d'engrais minéral, 14 126 tonnes de semences améliorées certifiées », a ajouté le ministre en charge de l'agriculture. Il a rappelé que les crises sécuritaire et sanitaire ont engendré plus de 800 000 déplacés et ralenti les activités économiques avec à la clé la baisse de la production. A cet effet, il a dit compter sur l'utilisation des semences améliorées pour un accroissement de la productivité agricole, grâce aux projets en cours pour appuyer les acteurs. Le directeur de

l'INERA, Dr Amidou Traoré, a laissé entendre que la foire a pour but d'inciter les producteurs à utiliser davantage des semences de variétés améliorées. Le thème de la présente foire, à son avis, est d'une importance capitale, compte tenu de l'impact négatif que peuvent avoir les crises sur la production agricole durant cette campagne 2020-2021. A l'issue de la cérémonie d'ouverture, des stands d'exposition de semences de variétés améliorées de plantes (maïs, riz, haricot, etc.) ont été visités.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.