Congo-Brazzaville: COVID-19 - Coup d'œil sur l'appui de l'OMS dans le Département de la Cuvette Ouest

Formation des facilitateurs de la direction départementale des soins et services de santé.

Depuis la fin de l'année 2019, l'humanité est confrontée à une crise sanitaire sans précédent, celle de la pandémie à coronavirus. Le continent africain n'en est pas épargné, et le Congo bien moins. Le pays a enregistré son premier cas positif de COVID-19 le 14 mars 2020. Il compte, à la date du 31 Mai 2020, 611 cas confirmés, dont 179 guéris et 20 décès. Ces cas sont répartis dans vingt-deux districts sanitaires et dans sept (7) Départements de la République, à savoir : Brazzaville, Pointe-Noire, Kouilou, Pool, Bouenza, Sangha et Cuvette.

Depuis le mois de Mars 2020, le bureau de l'OMS au Congo avait particulièrement intensifié son appui technique dans les Départements de Pointe-Noire et Brazzaville. Puis récemment et progressivement, au début du mois de Mai, cet appui a été étendu dans les autres Départements du pays, pour ne pas laisser de côté le Congo profond. Il s'agit là de la mise en œuvre de la vision stratégique et opérationnelle définie par l'Organisation dans le cadre du 13ème Programme général de travail (PGT13) et des objectifs du Triple Milliard, axés respectivement sur la couverture sanitaire universelle, la préparation aux situations d'urgence ainsi que l'amélioration de la santé des populations.

Diverses activités sont ainsi menées par les équipes déployées par l'OMS dans les différentes localités du pays. Au-delà du cadre global de l'appui à la coordination, une attention particulière est portée sur la problématique du renforcement des capacités basé sur la formation « in situ ».

C'est dans cette optique qu'à Ewo, dans le Département de la Cuvette Ouest, après un processus d'évaluation conjointe OMS et Ministère en charge de la santé des besoins en formation des agents de santé évoluant dans les structures sanitaires publiques et privées, l'OMS a techniquement soutenu l'organisation d'une formation des facilitateurs de la Direction Départementale des Soins et Services de Santé, tenue du 28 au 29 mai 2020. Ce pool qui comprend sept (7) facilitateurs a été renforcé sur les aspects de surveillance épidémiologique, de prise en charge médico-psychologique des cas, de prévention et contrôle de l'infection et de communication des risques et engagement communautaire.

A l'issue de cette formation, ces facilitateurs seront déployés dans les trois axes géographiques du Département, à savoir : Ewo-Okoyo, Mbama-Kéllé et Etoumbi-Mbomo, avec pour objectif de dispenser les formations reçues en faveur des agents de santé évoluant dans les formations sanitaires publiques et privées des différentes localités de la Cuvette Ouest. Pour cette étape, les 128 agents de santé ciblés évoluent dans les différentes entités départementales suivantes : deux (2) districts sanitaires, trois (3) hôpitaux de base, trois (3) centres de santé intégrés à paquet minimum d'activités élargi, onze (11) centres de santé intégrés standards, trois (3) infirmeries privées, quatorze (14) points d'entrée et six (6) équipes d'intervention rapide.

En définitive, ces formations en cascade, pour lesquelles l'OMS apporte son appui technique, auront pour but de renforcer les capacités des structures sanitaires à prévenir, identifier, isoler et traiter les éventuels cas de coronavirus dans le Département de la Cuvette Ouest.

Pour information, soulignons que la Cuvette Ouest partage des frontières interdépartementales avec la Cuvette, les Plateaux et une frontière internationale avec le Gabon. Cette situation illustre la délicatesse des défis à relever par ce département en matière de gestion de la pandémie de la Covid-19 et, l'équipe mixte OMS et Ministère en charge de la santé sur le terrain est bien consciente de l'ampleur de la tâche. En mettant l'accent sur le renforcement des capacités, comme l'a indiqué le Dr Lucien Manga, Représentant de l'OMS au Congo, « le taureau est bien pris par les cornes » et poursuivre dans ce sens en vaut bien la chandelle pour la protection et le bien-être des populations de la Cuvette Ouest.

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.