Sénégal: L'Agence française de développement injecte 6,4 millions d'euros dans les secteurs de l'agriculture et de l'eau

Trois conventions de subvention, pour un montant total de 4,2 Milliards de FCFA (6,4 M€), en faveur des secteurs de l'agriculture et de l'eau ont été signé ce 4 juin 2020. Elles ont été signées par Amadou Hott, ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération, Philippe Lalliot, ambassadeur de France au Sénégal et Alexandre Pointier, directeur de l'Agence française de développement au Sénégal.

«Dans le secteur agricole, sont signées aujourd'hui deux conventions de financement d'un montant total de 3,3 Milliards FCFA (5 M€) en faveur d'infrastructures contribuant aux activités agricoles productives des femmes. Sur ces 5 M€, 4 M€ seront affectés à la région de Podor et 1 M€ à la région de Matam », renseigne un communiqué de presse transmis au Journal de l'économie sénégalaise (Lejecos).

Ces programmes, qui permettent aux communes de renforcer la gestion des ressources naturelles et du foncier, participent à la fois au développement du secteur agricole et à l'autonomisation des femmes.

«La première génération de ces programmes, financée par l'AFD pour un montant de 1,3 Md FCFA (1,9 M€), a ainsi permis la réalisation de 132 microprojets, dont 80 % ciblaient des activités sous la responsabilité de femmes : jardins maraîchers, marchés, unités de transformation, etc. Ces programmes répondent à la volonté de l'Etat du Sénégal d'intégrer la dimension genre dans tous les programmes de développement », ajoute la même source.

«Dans le secteur de l'eau, la convention signée aujourd'hui, d'un montant de 853 M FCFA (1,3 M€), vise à soutenir les mesures d'accompagnement social pour les personnes affectées par le projet de dépollution de la Baie de Hann : financement de moyens et de matériels pour soutenir les activités économiques et accompagner les relogements, accompagnement des personnes les plus vulnérables avec l'appui d'organisations non gouvernementales locales compétentes sur la durée de réalisation du projet, soutien aux projets de développement local et recrutement d'une expertise au sein de l'Onas pour coordonner le plan d'actions et de soutien aux personnes affectées par le projet et assurer l'interface avec les autorités locales », précise-t-on.

Ce nouveau financement porte la contribution de l'Afd au financement du projet de dépollution de la baie de Hann à environ 23 Md FCFA (35 M€).

A La Une: Agroindustrie

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.