Cote d'Ivoire: COVID-19/Simone Gbagbo - L'allègement des mesures «ne doit pas être perçu comme une déclaration de la fin de la pandémie»

Comme elle a annoncé, Simone Gbagbo a visité ce jeudi 4 juin 2020 plusieurs localités et centres de santé dans le cadre l'élan de solidarité Covid-19.

A l'étape d'Anonkoua-Kouté dans la commune d'Abobo, l'ex-première Dame de Côte d'Ivoire a rappelé les populations que « le monstre » que constitue la maladie à Coronavirus est encore en Côte d'Ivoire et par conséquent elles ne doivent pas faire preuve de négligence concernant le respect des gestes barrières édictées par le gouvernement.

« Je voudrais dire à tous les Ivoiriens et ceux qui vivent sur le territoire ivoirien, que les récentes décisions d'allègement prises par le gouvernement ne doivent pas être perçues comme une déclaration de la fin de la pandémie », a-t-elle prévenu. Pour Mme Gbagbo, les populations doivent continuer à être vigilantes, rester toujours dans la fermeté à respecter scrupuleusement ces gestes. Car explique-t-elle « c'est grâce à ce sacrifice que l'on pourra faire disparaitre cette maladie ».

Elle a aussi saisi l'occasion pour rendre hommage au personnel médical ivoirien qui a réussi à éviter cette catastrophe sanitaire à la Côte d'Ivoire. «On nous avait dit qu'on allait mourir par milliers en Afrique. Mais grâce à votre réaction, non a pu minimiser les effets de cette grave maladie », a-t-elle confié.

Avant de prendre congé des populations, elle leur a fait don de divers produits sanitaires et matériels de protection contre la Covid-19.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.