Madagascar: Journée mondiale de l'environnement - Honneur à la biodiversité

Une réserve située à proximité de la ville de Chengdu, en Chine, célèbre pour la protection et l'élevage d'animaux sauvages menacés, dont les pandas géants.

Tous les 5 juin, les pays du monde entier célèbre la journée de l'Environnement. Cette année, la commémoration se focalise sur la biodiversité en accordant plus d'attention sur le slogan « le temps de la nature ».

Juin coïncide aussi au mois de la nature et les défenseurs de cette nature sont conviés à partager leur engagement en envoyant des vidéos amateurs sur les réseaux sociaux. Pour la diffusion, ils utiliseront hashtags #HoAnVoahary et #Connect2Earth. Il appartient à l'équipe du ministère de l'Environnement et du développement durable (MEDD) de collecter les vidéos, de les compiler, les monter et de les émettre de nouveau sur les réseaux sociaux et la chaîne de télévision nationale.

« C'est l'année où, plus que jamais, le monde peut signaler une forte volonté pour un cadre mondial qui "fléchira la courbe" sur la perte de la biodiversité, au profit des humains et de toute forme de vie sur Terre. Nous sollicitons ainsi la solidarité et la coopération à tous les niveaux. Unissons nos forces car c'est la seule garantie d'un avenir commun, pour vivre en harmonie avec la nature », déclare Baomivotse Vahinala Raharinirina, ministre de l'Environnement et du développement durable.

La biodiversité de Madagascar subit actuellement des pressions dues aux activités hum aine s telle s que l a déforestation, la pollution, la surpêche, le changement climatique, le braconnage... Plusieurs menaces s'amplifient aussi en cette période de confinement et les aires protégées en sont les principaux théâtres de criminalité comme les feux de brousse, le braconnage, la corruption pour les exploitations illégales des ressources naturelles.

« Protégeons la nature pour l'avenir de nos progénitures. Agissons ensemble pour sa préservation afin d'assurer notre moyen de subsistance et celui de nos enfants », invoque Ludovic Betsiahilika, animateur marin de Wildlife Conservation Society (WCS) dans la Baie d'Antongil.

Cette année, la JME sera célébrée avec le MEDD et des amoureux de la nature comme Conservation International (CI), la Fondation pour les aires protégées de Madagascar (Fapbm), la Fondation Tany Meva, Madagascar National Parks (MNP), Wildlife Conservation Society (WCS) et World Wide Fund (WWF).

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.