Djibouti: Officier djiboutien disparu en Éthiopie - Il dénonce ses conditions de détention à Djibouti

Des nouvelles du pilote de l'armée de l'air djiboutienne incarcéré dans son pays, après avoir été arrêté en avril en Éthiopie puis extradé, alors qu'il s'apprêtait à déposer une demande d'asile. Dans une vidéo tournée clandestinement dans sa cellule et diffusée au début de la semaine, il apparaît en mauvaise santé et détenu dans des conditions éprouvantes.

La cellule du lieutenant Fouad Youssouf Ali à la prison de Gabode ressemble à des latrines. Un trou au sol, des excréments sur les murs, des insectes et pas de fenêtres. C'est dans ce décor que le pilote incarcéré depuis le 22 avril apparaît. Il se filme avec un téléphone portable et évoque son état de santé, très dégradé, sa maladie de peau et sa certitude, dit-il, qu'il ne sortira pas de là vivant.

Interrogé par RFI, son frère Omar, qui vit en exil, exprime sa « très grande inquiétude » et sa « tristesse ». Quant à son avocat, Me Zakaria Abdellahi, il s'insurge. Il ignore comment cette vidéo a été tournée, dit-il, mais lui aussi dit « craindre pour la vie » de son client.

Des droits bafoués

Jeudi, il a toutefois obtenu de la chambre d'accusation qu'une expertise médicale de son client soit ordonnée au plus vite. Un rapport devrait être communiqué dimanche. « Mais comme son épouse et sa mère, qui n'ont jamais pu lui rendre visite, je suis dans le noir », dit-il.

D'autant que, depuis mercredi, les autorités pénitentiaires refusent l'aide quotidienne que lui apportait jusque-là sa famille : de l'eau, des vêtements, de la nourriture. Alors même qu'un juge d'instruction a délivré un permis de communiquer, qui n'a manifestement jamais été respecté.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.