Burkina Faso: Vaccination - Le pays contribue à hauteur d'un million de dollars à la reconstitution des fonds pour la vaccination.

(Ouagadougou, 04 juin 2020). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, champion désigné de la vaccination, a participé ce jour, par visioconférence, au sommet mondial sur la vaccination, organisé par le Royaume Uni, pour la reconstitution des fonds de l'Alliance mondiale pour la vaccination (GAVI).

Le Burkina Faso s'est engagé à allouer un million de dollars américains à GAVI, pour contribuer à la campagne de reconstitution de ses ressources. Cette contribution est l'expression d'une volonté politique forte du chef de l'Etat en faveur de la santé des enfants. « En travaillant ensemble, pour assurer la survie et l'épanouissement des populations du Burkina Faso, d'Afrique et du monde entier, nous écrivons les plus belles pages de notre histoire commune », a déclaré le président du Faso, dans son adresse au sommet.

Sous son leadership, le Burkina Faso a instauré, depuis 2016, la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de cinq ans, et pour les femmes enceintes.

Cette politique est soutenue par la réalisation de nouvelles infrastructures sanitaires et le relèvement des plateaux techniques, participant ainsi à l'augmentation et à l'amélioration des offres de soins de santé.

Malgré le poids des priorités sur les finances publiques, le gouvernement a aussi maintenu le budget annuel de la santé à 13%.

En participant au réapprovisionnement des fonds de Gavi, the Vaccine Alliance, le président du Faso, renouvelle son engagement de faire en sorte qu'aucun enfant, d'ici ou d'ailleurs, ne meurt, parce qu'il n'a pas été vacciné.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.