Centrafrique: Coronavirus - Tension entre le gouvernement et les professionnels de santé

Un syndicat a affirmé qu'il déposerait un préavis de grève si ses revendications n'étaient pas entendues cette semaine. Le ministère de la Santé -qui considère que c'est un syndicat minoritaire- répond point par point aux demandes faites par celui-ci. Le syndicat affirme notamment que les personnels soignants accumulent des impayés et n'ont pas de primes de risque.

C'est faux, affirme le ministre de la Santé qui assure que tous les personnels engagés dans la lutte contre Covid-19 sont défrayés comme il se doit. Concernant la revendication sur le manque de formation des personnel, le ministre Pierre Somse s'explique.

« On a formé, sensibilisé les prestataires de soins à tous les niveaux du système de santé. On a formé 42 médecins de région et de district, on a organisé des séances de sensibilisation pour les médecins et les pharmaciens. A travers les différents partenaires, les agents de santé communautaires ont été formés à travers le pays. On peut compter à peu près 2 000 agents toutes catégories confondues qui ont été formés à ce jour. Ce n'est pas une question seulement de formation, c'est une question d'engagement ! »

Autre question majeure : le manque d'équipement de protection des personnels soignants.

Le ministre concède que le pays manque de matériel, mais que les kits disponibles ont été distribués : « Ce sont des équipements qui ne sont pas toujours accessibles. Le problème d'accès aux équipements est un problème mondial. C'est grâce aux dons chinois et aux reliquats des équipements dont nous disposions pour la lutte contre Ebola qu'aujourd'hui nous tenons. Et ces dons-là ne sont même pas à la hauteur des besoins. On les utilise de façon très parcimonieuse, mais les équipements ont été mis à la disposition de tous les hôpitaux pour les besoins spécifiques de la prise en charge des cas de Covid. Et des efforts sont en train d'être faits : on a commandé des équipements à travers la plateforme globale d'approvisionnement et on n'a rien reçu encore de cette plateforme. »

Le ministre alerte sur ces problèmes d'accès aux équipements. Le pays est aujourd'hui presqu'à cours de réactifs pour les tests de Covid-19.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.