Tunisie: Ligue des champions | Affaire EST-WAC - L'Espérance préserverait son titre !

Le club tunisien ne devra pas perdre son trophée. Mais, ça reste encore indécis.

Suite à la requête déposée par le WAC, le jury du Tribunal arbitral du sport a organisé il y a une semaine, précisément le vendredi 29 mai, une visioconférence durant laquelle il a entendu les témoignages du président de la CAF, Ahmad Ahmad, et le commissaire du match, Ahmed Yahya.

Des informations ont fuité quant à la teneur des propos d'Ahmad Ahmad qui aurait enfoncé le président de l'EST Hamdi Meddeb que le rapport du commissaire du match accuse déjà de violence verbale envers le président de la CAF : « En outre, le président de l'EST, M. Mohamed Meddeb, après avoir copieusement insulté le président du WAC sans que ce dernier le provoque ou réponde à ses insultes, a même tenu des propos irrespectueux et inconvenables envers le président de la CAF en notre présence ».

A cause du contenu du rapport du commissaire du match et du témoignage du président de la CAF, Hamdi Meddeb risquerait des sanctions d'ordre sportif. Une interdiction de s'asseoir sur le banc et une présence dans la zone mixte lors des matches de la CAF sont envisageables.

Quant à l'EST, le club risquerait des sanctions financières, mais en revanche, il préserverait son titre de champion d'Afrique au titre de l'édition 2018/2019.

Il faudra attendre encore quelques jours pour avoir la confirmation ou l'infirmation de ces fuites. Certains parlent de la mi-juin comme date de la proclamation du verdict du TAS.

La saison n'est pas encore terminée...

Les « Sang et Or » poursuivent les entrainements dans une bonne ambiance. Toutefois, les dirigeants du club ont tenu à rappeler aux joueurs que la saison n'est pas encore terminée même s'il s'agit d'une préparation d'intersaison. Ce rappel est intervenu alors que certains joueurs, à l'instar d'Iheb Mbarki et Sameh Derbali sont en fin de contrat. Sauf que ces joueurs sont encore à la disposition du club jusqu'à la fin septembre. Quant à la période estivale des transferts, elle a été recalée au mois d'octobre.

Le paradoxe est que les joueurs auront droit à huit semaines de préparation d'intersaison, mais ils doivent mettre dans leurs têtes qu'ils reprendront la compétition là où elle s'est arrêtée. Outre les 10 journées restantes du championnat, il y aura les quarts de finale contre Kalaa Sport le 6 septembre prochain, sans oublier la Supercoupe de Tunisie contre le CSS. Ce que les dirigeants du club et le staff technique attendent est que les joueurs restent concentrés sur leur sujet jusqu'à la fin de l'actuel exercice. Ce sera un peu difficile, notamment pour les joueurs en fin de contrat qui ont d'ores et déjà la tête ailleurs, Iheb Mbarki en particulier. Des rumeurs, rappelons-le, l'annoncent sur les tablettes d'un club émirati et d'une équipe saoudienne. Sameh Derbali, lui, doit trouver un point de chute où il clôturera sa carrière de joueur.

Notons enfin que la vente des cartes adhérents pour au titre de l'année 2020 (saison 2019/2020) a débuté hier au siège du club. Un prix unique, 40 dinars, a été fixé.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.