Ile Maurice: Budget - PWC, BDO, AXYS...

Voici les réactions des différentes firmes

L'accueil réservé au Budget est plutôt mitigé du côté des firmes comptables, entre autres. PWC demande surtout à voir la mise en application des mesures annoncées. Mais laisse entendre qu'elle s'attendait à plus. «We are disappointed that little sacrifice has been made by the public sector, with over Rs66.7bn of exceptional funding being required to fund recurring government expenditure.»

Voici les commentaires de PWC

BDO: «High tax jurisdiction»

Du côté de BDO, l'on attend également voir si ces mesures seront efficaces face aux défis économiques qui attendent Maurice. «These will be difficult trends to reverse, and the path to recovery in certain sectors such as hospitality and manufacturing remains unclear», écrit BDO.

La firme commente aussi la taxe introduite sur les entreprises dont le revenu brut dépasse Rs 500 M. Le ministre Renganaden Padayachy dit s'appuyer sur «la solidarité de nos opérateurs économiques les plus performants pour construire notre résilience».

Voici le brief de BDO.

Axys : «A deficitless 2021»

La firme a listé les différentes mesures du budget par secteur. «The levy introduced on companies coupled with the one-off extraordinary injection from the Bank of Mauritius will in principle result in a deficitless 2021», résume Bhavik Desai, Head of Research.

Voici le condensé d'Axys

KPMG : «High social agenda»

La firme souligne surtout la continuité dans les projets. Et relève qu'une part importante a été accordée au social. «This budget comes as a stark reminder of the hard reality of having a Government with limited means driven by a legacy of high public debt. Private sector operators whose businesses have been impacted by COVID-19 would not have received the much awaited relief, at least not until MIC funds are deployed», conclut KPMG.

Voici le compte-rendu de KPMG

Perigeum Capital: «Bold measures to vaccinate the economy»

Shamin A. Sookia, Managing Director de Perigeum Capital, salue les initiatives de ce budget en mettant en avant la justice sociale, l'innovation, l'inclusion et la durabilité. «Those measures, while ensuring participation and empathy towards the poorer sections of the population, need to be carefully monitored and driven along judicious application of funds collected so that the right signal is sent to investors and potential workforce likely to consider Mauritius as a destination to do business», insiste Perigeum Capital.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.