Tunisie: Le taux d'inflation se stabilise à 6,3% en mai 2020

Le taux d'inflation s'est stabilisé à 6,3 % en mai 2020, après des augmentations successives durant les deux mois précédents, d'après les dernières données publiées par l'INS.

Cette stabilité est expliquée d'une part, par la décélération du rythme d'augmentation des prix de l'alimentation (4,7 % contre 6,2 %) et d'autre part, par l'accélération observée au niveau du rythme d'augmentation des prix des services de transport (12,7 % contre 5 %) et des prix des services des restaurants, cafés et hôtels (13,5 % contre 9,6 %).

Hausse de l'inflation des produits alimentaires

En mai 2020, les prix de l'alimentation ont augmenté de 4,7 % sur un an. Cette hausse est expliquée par l'augmentation des prix des fruits de 8,8 %, des poissons de 7,6 %, des légumes de 6,7 % et du groupe confitures, miel, chocolat et confiserie de 8,5 %.

Par ailleurs, les prix de l'huile d'olive sont en baisse de 12,9 % sur un an.

Hausse des prix des produits manufacturés

Sur un an, les prix des produits manufacturés ont augmenté de 7,5 % en raison de la hausse des prix des produits d'habillement de 8,2 % et des produits d'hygiène et de soins personnels de 10,3 %.

Inflation sous-jacente et inflation des produits administrés

L'inflation sous-jacente (hors produits alimentaires et énergie) a augmenté à 7,6 % après une stabilité à 7 % les deux derniers mois.

Les prix des produits libres (non administrés) ont connu une hausse de 6 % contre 7,1 % pour les prix administrés. Les produits alimentaires libres ont connu une croissance de 5,3 % contre 1,7 % pour les produits alimentaires administrés.

Hausse de 0,5 % des prix à la consommation en mai 2020 sur un mois, et de 6,3 % sur un an.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,5 % en mai 2020, après 0,9 % en avril et 0,8 % en mars. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix des services de restauration et d'hôtellerie de 3,5 %, des tarifs des services de transport de 7,4 % et des prix des services et produits de santé de 1,1 %.

En revanche, les prix de l'alimentation ont enregistré une baisse de 0,4 %.

Augmentation de prix des services

Sur un mois, les prix des services ont augmenté de 1,3 %, impactés par la hausse des prix des services de transport de 7,4 %, des services des restaurants et cafés de 4,3 %, des services de santé de 0,6 % et autres services divers de 1,8 %.

Repli des prix de l'alimentation

Sur un mois, les prix des produits alimentaires ont diminué de 0,4 %, après des hausses successives durant les mois derniers. Ce repli est dû à la baisse des prix des volailles (-3,6 %), des œufs (-2 %), des poissons frais (-1,4 %) et des fruits frais de saison (-0,9 %), contre une hausse des prix des fruits secs et viandes rouges.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.