Soudan: Hamdouk - on traduira en justice ceux qui ont commis le massacre

- Le Premier ministre de transition, le Dr. Abdulla Hamdouk, a prêté serment jeudi de traduire en justice ceux qui ont commis le massacre par sit-in devant le commandement général de l'armée le 3 juin de l'année dernière.

Le Dr Hamdouk, interviewé par Sudan TV, a salué la jeunesse courageuse de la Révolution de décembre qui a sacrifié sa vie et son sang pour la terre natale, soulignant que la première décision prise par le gouvernement de transition était la formation d'un comité pour enquêter sur l'éclatement du Sit-in.

Il a affirmé qu'il surveillait de près, les démarches du comité sans ingérence dans ses travaux pour lui permettre d'émettre un rapport répondant à toutes les questions, ajoutant que la décision donnait au comité tous les pouvoirs pour enquêter sur «n'importe qui n'importe où».

Hamdouk a déclaré que les résultats des enquêtes n'affecteront pas la période de transition parce que, la révolution de décembre basée sur la slogan (liberté, paix et justice), ainsi, faire de la justice ne fera peur à personne, mais cela renforcera davantage la période de transition, et créer l'atmosphère propice à la construction d'un État démocratique fondé sur la réalisation de la justice.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.