Angola: L'UNITA veut la participation des citoyens dans l'inspection du PIIM

Malanje — Le secrétaire de l'UNITA à Malanje, Mardanês Calunga, défend la participation des citoyens dans l'accompagnement et l'inspection des actions incluses dans le PIIM (Plan Intégré d'Intervention dans les Municipalités), dans la province, comme a priori de la gouvernance participative.

Selon l'homme politique, qui parlait en conférence de presse sur les aspects de la gouvernance de la province, il est urgent que chaque citoyen, quelle que soit son parti, doit superviser des projets du PIIM et inclus dans le budget général de l'État au niveau local.

Cette pratique, a-t-il souligné, constitue une mesure de lutte contre la corruption menée par l'Exécutif dans laquelle le citoyen joue un rôle fondamental.

"L'inspection doit se concentrer sur la quantité et la qualité des projets et des travaux pour évaluer si les montants appliqués correspondent à ces aspects", a-t-il souligné, ajoutant que cette mission ne peut pas être laissée seulement aux partis politiques.

Le Plan Intégré d'Intervention dans les Municipalités comprend 104 projets pour la province liés aux secteurs de l'éducation, de la santé, des routes, de l'énergie et des eaux et de l'assainissement de base, estimés à 26 milliards de kwanzas.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.