Tunisie: EST | L'équipe première a repris du service - Les priorités définies

La saison n'étant pas encore terminée, dirigeants et staff technique préfèrent rester concentrés sur l'exercice en cours tout en préparant le prochain... en toute discrétion.

Alors que les autres clubs souffrent le martyre sur le plan financier à cause de la pandémie du coronavirus qui a rendu la situation encore plus compliquée pour les trésoreries, l'Espérance de Tunis fait figure d'exception.

Les salaires des joueurs ont été versés à temps et le président du club et principal pourvoyeur n'a pas l'intention de baisser les salaires. C'est le message transmis par Hamdi Meddeb à Moez Ben Chérifia et ses camarades après la reprise des entraînements.

Et si le président de l'EST a tenu à préserver le même traitement financier, c'est qu'en même temps il a été intransigeant sur un détail et pas le moindre : la saison n'est pas encore terminée et tous les joueurs doivent rester concentrés sur leur sujet jusqu'au au dernier engagement de l'équipe au titre de l'exercice en cours.

Outre le championnat qui reprendra le 2 août prochain avec la tenue de la 17e journée, l'EST est encore engagée en Coupe de Tunisie où elle aura à disputer les quarts de finale contre Kalaâ Sport. Le troisième titre pour lequel les «Sang et Or» sont encore en course est la supercoupe de Tunisie.

Cette joute clôturera l'exercice 2019/2020. Elle aura lieu le 27 septembre prochain et opposera l'EST au CSS. Trois titres sont donc en jeu. Il y a de quoi assurer les meilleures conditions possibles pour que les joueurs restent concentrés à 100%.

Ce qui explique entre autres pourquoi la direction du club s'est forcée, durant le confinement, à entamer les négociations avec les joueurs en fin de contrat afin qu'ils rempilent.

Renforts en vue !

Officiellement, le mot d'ordre est le renforcement de l'effectif en prévision du prochain exercice. Les responsables « sang et or » sont conscients que ce n'est pas avec l'effectif actuel qu'ils pourraient reconquérir leur titre de champions d'Afrique. Et si officiellement on n'évoque pas de départs, les choses bougent par contre dans les coulisses.

Les dirigeants ont fixé leurs priorités en termes de recrutement : un avant-centre et un arrière droit. Pour le poste d'avant-centre, la piste de l'attaquant nigérian de l'USM, Anthony Okputo, est toujours d'actualité. Idem pour Hamza Mathlouthi, le latéral droit du CSS.

Ben Saha sur un siège éjectable !

Sous contrat jusqu'au 30 juin 2023, l'ailier gauche Bilel Ben Saha n'a pas su se montrer régulier depuis le début de la saison. Aux yeux de bon nombre d'observateurs proches du club, il n'a pas été convaincant sur l'ensemble de ses sorties même s'il a sorti quelques bons matches.

C'est qu'aux yeux de ses détracteurs, il ne suffit pas d'être bon dans certains matches quand on endosse le maillot «sang et or» mais de l'être toujours, particulièrement quand on est une recrue étrangère.

Bilel Ben Saha a encore l'occasion de se racheter. La saison n'étant pas encore terminée. Mais les places seront chères.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.