Cote d'Ivoire: Covid19 - Marcory est désormais la commune la plus infectée

Le conseiller technique du ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Édith Clarisse Kouassy, a signalé hier au ministère de la Sécurité et de la Protection civile, une augmentation du nombre de nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués dont le taux varie entre 15 et 25% des échantillons analysés; ce qui traduit d'une part la circulation active du virus et d'autre part le renforcement des capacités de dépistage tel qu'annoncé par le gouvernement concernant le grand Abidjan.

Elle a signalé que tous les Districts sanitaires qui composent le grand Abidjan sont affectés ou impactés diversement. Le constat est le changement au niveau des grands foyers Covid-19 au niveau des six communes les plus touchées.

Ainsi désormais, Marcory occupe la première position suivie de Cocody, qui l'occupait précédemment. Vient ensuite Abobo en troisième position, contre la sixième auparavant. Yopougon vient en 4e position. Les 5e et 6e places sont respectivement occupées par les communes de Koumassi et Treichville.

Elle a rappelé qu'à la date du 4 juin 2020, 152 nouveaux cas de Covid-19 ont été dépistés sur 706 prélèvements analysés soit 21,5%, portant le nombre total de cas de Covid-19 diagnostiqués à 3262 sur 29228 échantillons testés ; 54 nouvelles guérisons de patients atteints de Covid-19, portant le nombre total de patients guéris à 1584 soit 50,93% des cas dépistés à la date du jeudi ; avec zéro décès notifié, ce qui maintient le nombre total de décès lié à la maladie à coronavirus à 35 soit 1,12% des sujets dépistés Covid-19 jusque-là ; et 1643, le nombre de cas dépistés encore actifs.

Dr Kouassy a indiqué que le résultat du dépistage Covid-19 n'est pas rendu in situ mais en moyenne entre 48 et 72 Heures. Les personnes testées à la Covid-19 sont systématiquement appelées et celles testées négatives reçoivent un sms d'information. « Le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique ne délivre pas d'attestation de négativité et recommande aux employeurs de ne pas l'exiger à leurs employés ». Elle a aussi rappelé que le grand Abidjan reste l'épicentre de la pandémie.

Dr Édith Kouassy a fait savoir que 11 sites prévus pour le dépistage de proximité sur 13 sont opérationnels. « Les efforts de sensibilisation et la meilleure connaissance de la Covid-19, depuis le début de la pandémie pourraient être à l'origine d'un bon ciblage des candidats au dépistage ».

Le conseiller technique du ministre a aussi souligné un nombre croissant de personnes infectées de la Covid-19 et déclarées guéries au terme de leur prise en charge. « Le taux de positivité se situe selon elle entre 50 et 52%. La létalité demeure toujours faible autour de 1,12% des cas diagnostiqués ».

Le constat fait par elle est que malgré tous les efforts fournis, le bilan en Côte d'Ivoire de la pandémie continue de s'alourdir et l'on constate une appropriation insuffisante des mesures sécuritaires et sanitaires en vigueur. « Le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, attire l'attention sur la fragilité des acquis, la dangerosité et la forte capacité de contamination du coronavirus », a-t-il déclaré avant de rappeler l'importance des mesures barrières seules capables, dans le contexte actuel, de prémunir contre la pandémie.

Le commissaire principal Bleu Charlemagne, porte-parole de la police nationale, a insisté sur ces mesures barrières. Notamment le port obligatoire du masque dans les lieux publics, la distanciation physique et le lavage des mains. En précisant que les contrevenants aux mesures et principes réglementaires de port obligatoire de masque et les autres mesures d'alertes, notamment la distanciation physique, et même le lavage régulier des mains, sont coupables des infractions de la mise en danger de la vie d'autrui, et s'exposent à de lourdes peines privatives de liberté, et ou d'amende.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.