Afrique: Souleymane Camara ancien attaquant des lions - «Le Sénégal est sur la bonne voie pour remporter la CAN»

Avec la belle génération qu'elle renferme, l'équipe nationale du Sénégal est sur la voie pour offrir au Sénégal la Coupe d'Afrique des nations. C'est le sentiment de Souleymane Camara qui vient de mettre un terme à sa carrière de footballeur.

Dans cet entretien, l'ancien attaquant de Montpellier a ouvert une petite fenêtre sur son passage en sélection et explique les raisons de la longévité sur sa carrière. Il parle aussi de son expérience qu'il compte partager avec la jeune génération de footballeurs.

Souleymane Camara à l'espoir de voir l'équipe nationale du Sénégal remporter la Coupe d' Afrique des nations. L'ancien attaquant des Lions, qui vient de prendre sa retraite de footballeur, pense que l'actuelle génération en équipe nationale du Sénégal, est sur la bonne voie pour réussir cet objectif majeur du football sénégalais.

«Le Sénégal est sur la bonne voie pour remporter la Coupe d'Afrique. Qu'il continue à travailler comme il le fait pendant pas mal d'années. J'espère de tout cœur que le Sénégal remportera la Coupe d'Afrique. Cette équipe nationale du Sénégal a la chance d'avoir une belle génération. J'espère qu'elle amènera ce que tout le peuple attend pendant pas mal d'années.

Ce que nous n'avons pas réussi à faire, cette génération le fera», a confié Petit Jules invité de la plateforme AFM créé par le journaliste camerounais, Richard Naha.

«PETIT JULES POUR ME DIFFERENCIER DE JULES FRANÇOIS BOCANDE»

Dans cet entretien, l'attaquant de Montpellier qui vient de prendre sa retraite à 37 ans, a donné les raisons qui expliquent cette longévité dans sa carrière de footballeur.

«C'est le travail et le sérieux. J'ai fait beaucoup de sacrifice durant toute ma carrière. C'est à dire que je me couchais tôt. Je me donnais à fond à l'entrainement pour ensuite me reposer. J'ai eu la chance de faire la carrière que j'ai fais.

En deux mots, ce que je peux dire : sérieux et travail», explique-t-il, ouvrant une fenêtre sur son passage en équipe nationale et sur son surnom de «Petit Jules». «L'appellation Petit Jules vient du Sénégal avec l'équipe nationale en 2002. Il y avait deux Jules.

Un qui était dans le staff et était notre grand frère, il s'agit de Feu Jules François Bertrand Bocandé. Petit Jules pour me différencier de Jules Bocandé (adjoint de Bruno Metsu en équipe nationale, Ndlr), paix à son âme. Il était un grand-frère pour nous. Moi, on m'a appelé Petit Jules.

Cela est venu de là», révèle-t-il. Appelé à donner les noms des joueurs les plus talentueux en sélection du Sénégal, l'ancien attaquant des Lions n'hésite pas à désigner El Hadji Ousseynou Diouf, double Ballon d'Or en 2001 et 2002.

«EL HADJI DIOUF, LE PLUS TALENTUEUX DE MA GENERATION»

«Pour les joueurs le plus talentueux de ma génération. Si c'est pour l'équipe nationale, il y a El Hadji Diouf que tout le monde connaît, pour ne citer que lui», dira-t-il.

Souleymane Camara reconnaitra les mêmes qualités pour Sadio Mané. Il espère que l'attaquant des Reds de Liverpool restera tout aussi performant pour remporter le Ballon d'Or France-Football. «Pour Sadio Mané, c'est tout le mal que je lui souhaite.

Qu'il fasse encore une très belle saison. Plus que celle qu'il vient de réaliser. On sait que ce n'est jamais facile de répéter les mêmes performances mais j'ai confiance en lui et je sais qu'il a la tête sur les épaules. J'espère qu'il va nous faire rêver comme il l'a toujours fait.

Par rapport au Ballon d'or France Football, il garde ses chances pour le gagner. Car, il a les qualités. Je souhaite qu'il le prenne. Cette année, il n'était pas loin», souligne t-il.

«PARTAGER MON EXPERIENCE AVEC MES JEUNES FRERES»

Sur la suite à donner à sa carrière, l'ancien pensionnaire du centre Aldo Gentina de Dakar compte apporter et partager sa grande expérience avec les jeunes footballeurs.

«Je compte partager mon expérience avec mes jeunes frères. Durant toute ma carrière, je ne faisais que cela. C'est avec un grand plaisir que je le partagerais.

Que ce soit avec les Sénégalais ou les autres footballeurs africains. Je le faisais en club. Partout où je suis passé, j'essaie de discuter et d'apporter l'expérience que j'ai eue durant toute ma carrière.

De toute façon, je suis obligé parce que j'ai eu la chance de rencontrer des grands frères qui ont partagé leur expérience et je ferai la même chose», dira-t-il, ajoutant que l'As Monaco où il a fait ses débuts de footballeur professionnel, reste le club qui lui a procuré le plus de plaisir.

«C'est l'AS Monaco. Parce que c'est là-bas où tout a démarré. C'est ensuite Montpellier là où j'ai passé presque l'intégralité de ma carrière», a-t-il affirmé.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.