Sénégal: Autorisation du transport interurbain et des réunions dans les lieux publics ou privés - Aly Ngouille Ndiaye «acte» les nouvelles mesures

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé la couleur en réunion du Conseil des ministres qu'il a présidée, mercredi 3 juin 202 au Palais de la République, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, et celui des Transports terrestres, Me El Hadji Oumar Youm, ont dévoilé les contours des nouvelles mesures d'assouplissement prises pour freiner la propagation de la Covid-19, notamment la levée de l'interdiction du transport interurbain, le lendemain jeudi, lors d'un point de presse conjoint.

Pour matérialiser ces nouvelles mesures, Aly Ngouille Ndiaye a signé, hier vendredi, deux arrêtés : l'un portant interdiction temporaire de circuler et l'autre portant interdiction temporaire de manifestations ou rassemblements.

Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l'Intérieur, a formalisé les nouvelle mesures d'assouplissement prises par le gouvernement, en réponse à la sollicitation des acteurs concernés et des populations.

Par Arrêté n°010328 du 05 juin 2020 portant interdiction temporaire de circuler, le ministre chargé de la Sécurité publique a acté la décision de l'Etat de rouvrir les gares routières au trafic interurbain. «Article premier : -

En application du décret 2020-1177 du 29 mai 2020 prorogeant l'état d'urgence sur l'étendue du territoire national, est interdite:

La circulation des personnes et des biens entre 23 heures et 5 heures sauf autorisation : pour raison professionnelle d'une région à une autre délivrée par le ministre de l'Intérieur, pour raison professionnelle à l'intérieur d'une région délivrée par le gouverneur de région, pour raison de maladie ou de transfert de corps sans vie délivrée par les gouverneurs de région ou les préfets de départements», lit-on dans le document.

En son article 2, il est écrit : «Dans les gares routières et autres lieux servant au départ et à l'arrivée de personnes, le respect des mesures de protection individuelle et collectives ci-après est obligatoire : désinfection régulière des lieux ; port de masque ; mise en place d'un dispositif de lavage des mains ; distanciation physique».

Et conformément à l'article 3 du texte, «Sont abrogées toutes les dispositions contraires au présent arrêté». Et «Les gouverneurs de régions sont chargés de l'exécution du présent arrêté qui sera publié au journal officiel» (article 4).

EN PLUS DU TRANSPORT INTERURBAIN, LES REUNIONS DANS LES LIEUX PUBLICS OU PRIVES ENCADREES

Toujours dans le cadre de ces nouvelles directives de l'Etat, Aly Ngouille Ndiaye a pris un autre Arrêté n°010329 du 05 juin 2020 portant interdiction temporaire de manifestations ou rassemblements. Dans ce deuxième texte, le ministre de l'Intérieur arrête : «Article premier : - En application du décret 2020-1177 du 29 mai 2020 prorogeant l'état d'urgence sur l'étendue du territoire national :

Sont interdits : Tous cortèges, défilés, rassemblements et manifestation sur la voie publique ; Rassemblement dans les lieux recevant du public tels que les salles de spectacle, les bars, les plages, les terrains dédiés au sport».

Par contre, «sont autorisés : Les réunions dans les lieux publics ou privés ; Les rassemblements dans les lieux publics tels que les restaurants, les casinos, les marchés, les lieux de cultes. Toutefois, dans ces lieux, le respect des mesures de protection individuelle et collective ci-après est obligatoire :

La désinfection régulière des lieux ; le port permanent d'un masque de protection du virus de la Covid19 ; la mise en place d'un dispositif fonctionnel de lavage des mains ; la distanciation physique des personnes présentes sur les lieux».

Le document, en son article 2, précise que «sont abrogées toutes dispositions contraires au présent arrêté» qui «sera publié au Journal officiel» (article 3).

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.