Burundi: Présidentielle - Le CNL conteste toujours les résultats

Au Burundi, après la proclamation des résultats définitifs des élections, le principal parti d'opposition, le CNL, a réagi. Son président, Agathon Rwasa, a reconnu que la décision de la Cour constitutionnelle au Burundi était finale mais comme l'explique son porte-parole, Thérence Manirambona, cela ne veut pas dire qu'on reconnait les résultats ou même les institutions.

Sur les antennes de la radio et télévision nationale burundaise, le président du CNL, Agathon Rwasa, a admis que la décision de la Haute Cour mettait un point final à son recours contestant les résultats. Son porte-parole, Thérence Manirambona, a cependant précisé que cette déclaration de Rwasa ne signifiait pas que la décision de la Cour reflète le vote des Burundais.

Toutes les décisions qui sont rendues par la Cour constitutionnelle n'ont pas de recours. C'est pourquoi nous déplorons ce manque de justice, je dirai. Donc, par rapport à la loi burundaise, nous sommes bloqués mais cela ne dit pas que le CNL ne peut pas continuer à montrer que les résultats du scrutin ne reflètent pas la réalité du peuple burundais.

Thérence Manirambona

Sonia Rolley

Les États-Unis, via leur ambassade à Bujumbura, se disent prêts à « travailler avec le président élu, le général Ndayishimiyé, sur leur partenariat avec le Burundi, dans les années à venir ».

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.