Togo: Le bon plant pour la filière café-cacao

6 Juin 2020

Le Comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFC) assure les missions de supervision de la commercialisation du café et du cacao et de coordination des activités liées à ces deux filières.

Il apporte également un appui stratégique aux acteurs et accompagne la dynamique de développement pour l'amélioration de la production en quantité et en qualité.

La CCFC vient d'accorder un soutien financier - le 4e du genre- à l'ONG 'Avenir de l'environnement' (ADE) pour la mise en œuvre de son projet .

L'association veut aider les producteurs en leur fournissant 50.000 plants de cacaoyers et agroforestiers en vue d'étendre leurs plantations et d'accroitre leur résilience au changement climatique à travers la pratique de l'agroforesterie.

Les bénéficiaires sont des coopératives des préfectures de Kloto, d'Agou, de Kpélé, d'Amou, de Wawa, de l'Akébou et de Blitta (Adélé).

Le CCFC aide l'ONG depuis plusieurs années et le nombre de plants a bondi de 60% depuis le lancement de cette coopération.

Le Comité de coordination pour les filières café et cacao est dirigé par Enselme Gouthon. Il est également à la tête de l'Agence des Cafés Robusta d'Afrique et de Madagascar (ACRAM).

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.