Angola: La Caisse de sécurité des FAA réactive des usines de Huíla

Lubango (Angola) — La Caisse de sécurité sociale des Forces armées angolaises (FAA) s'apprête à réactiver, au cours de l'année en cours, deux des neuf usines financées par l'institution en 2004.

Il s'agit des usines d'eau minérale Cristo Rei et Leba qui, selon le délégué de la Caisse de sécurité sociale des FAA à Huíla, João Agostinho Traguedo, ont été paralysées en raison de problèmes de gestion.

La réhabilitation des deux unités industrielles, situées dans la municipalité de Humpata, vise à répondre aux besoins du ministère de la Défense nationale et des Vétérans de la Patrie, qui cherche au niveau interne des alternatives pour contrer l'importation de nourriture pour les forces de défense et de sécurité.

S'adressant à la presse, en marge de la visite du ministre de la Défense, João Ernesto dos Santos, au projet agro-industriel «A Nossa Terra», João Traguedo, a confirmé qu'une évaluation avait déjà été faite pour reprendre la production industrielle.

Il a souligné que «A Nossa Terra» avait été créé pour fournir de la nourriture aux forces de défense et de sécurité, de sorte que sa réactivation pourrait résulter à l'épargne des fonds publics

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.