Algérie: Constantine - Dénombrement de plus de 3 300 oiseaux d'eau nicheurs dans les zones humides

Pas moins de 3 300 oiseaux d'eau nicheurs ont été dénombrés durant le mois de mai dernier par des spécialistes de la cellule d'observation des oiseaux migrateurs, à travers les zones humides de la wilaya de Constantine, a-t-on appris, samedi, du responsable de la cellule d'Information de la conservation locale des forêts, Ali Zaghrour.

M. Zaghrour a affirmé, à l'APS, que ce recensement national des oiseaux d'eau nicheurs, qui s'est déroulé du 19 au 31 mai dernier, a été mené dans toutes les zones humides de la wilaya, dans le cadre des activités du réseau national des observateurs ornithologues algériens (RNOOA) à l'occasion de la Journée internationale des oiseaux migrateurs.

Il a ajouté que dénombrement supervisé par 7 experts de la wilaya de Constantine, vise à enrichir la base de données et de suivi de la conservation des forêts concernant les zones humides et de connaître de manière exhaustive le nombre des oiseaux d'eau nicheurs et leur densité dans la région".

Il a également relevé, en ce sens, que les experts sont en train de surveiller tous les indicateurs relatifs aux sites de nidification, aux œufs et aux oisillons observés sur les rives des zones humides de la wilaya.

Le recensement des oiseaux d'eau nicheurs a par ailleurs permis, cette année, d'observer 40 Erismature à tête blanche, une espèce de canard très rare à l'échelle mondiale et également menacée d'extinction, a indiqué la même source, faisant savoir que les services de la conservation des forêts étudient cette espèce d'oiseau rare et surveillent une éventuelle nidification dans la wilaya de Constantine.

La même source a mis l'accent, en outre, sur la diversité caractérisant les zones humides de la wilaya qui renferment une grande variété d'oiseaux migrateurs, dont des espèces faisant partie d'oiseaux menacés et recensés par l'union internationale pour la conservation de la nature et des ressources naturelles.

Plus de 20 espèces d'oiseaux d'eau nicheurs, dont des variétés connues ont été ainsi recensées, à savoir 1534 canards à cou blanc, 1088 Foulque macroule, 390 hérons garde-bœufs et d'autres espèces comme le petit canard plongeur et les cigognes a précisé la même source, indiquant que cet effectif a été dénombré à travers 16 zones humides situées à Ain Smara, Djebel Ouahch, Benbadis, Ibn Ziad et Zighoud Youcef.

A noter, enfin, une augmentation cette année du nombre des oiseaux d'eau dans les zones humides comparativement à l'année 2019, au cours de laquelle 2110 oiseaux ont été dénombrés, ce qui représente un bon indicateur pour la biodiversité locale, a confié la même source.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.