Algérie: Déconfinement progressif - "La FNTT appelle à des mesures strictes à l'égard des transporteurs privés"

Alger — Le Secrétaire général de la Fédaration nationale des travailleurs des transports (FNTT), Seddik Berrama a appelé le ministère de tutelle à associer les transporteurs à l'élaboration des programmes de transport et des mesures à prendre en période de déconfinement, préconisant d'imposer des mesures strictes à la reprise des activités des transporteurs privés.

Le Secrétaire générale de la FNTT, affiliée à l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a déclaré à l'APS que les entreprises de transport public, à l'instar de l'ETUSA, le métro et le tramway d'Alger, les trains, et la compagnie nationale de transport aérien ont pris les mesures nécessaires dans ce volet, en garantissant les appareils de désinfection et de protection et en formant leur personnel, d'où l'impératif de se diriger actuellement vers les transporteurs privés, en leur imposant des mesures préventives strictes.

Le même responsable a mis en garde contre le risque de contamination que pourrait représenter la reprise des activités des transporteurs privés, notamment ceux qui ne respectent pas les lois en termes de nombre de passagers autorisés, de distanciation physique, de désinfection et de prévention.

L'intervenant a souligné l'importance de bien étudier le retour du transport privé, aussi bien pour les autobus que pour les taxis, en veillant à l'application de la loi «même pour les véhicules de transport clandestin», préconisant d'élaborer des programmes de transport et d'imposer des conditions aux transporteurs privés, en termes d'heure de travail et de lignes à desservir, notamment s'il est question du retour des travailleurs à leurs postes.

Mettant l'accent sur l'impérative implication des transporteurs dans la définition des mesures préventives contre la pandémie du covid-19 parallèlement à la levée du confinement et à la relance du transport, le même responsable a estimé que "la prise de mesures unilatérales par l'administration pouvant entrainer des difficultés dans la mise en œuvre".

Il a estimé que l'implication de cette catégorie "rendra les mesures prises applicables pour tous les transporteurs".

Par ailleurs, M. Berrama a appelé les transporteurs à l'impératif de faire preuve de vigilance en respectant les décisions prises par le Gouvernement", soulignant que "la reprise du travail avec des revenus inférieurs est mieux que de pas le reprendre définitivement".

Il a regretté, en outre, l'existence de certains transporteurs privés ayant poursuivi leurs activités au niveau de certains villages à l'intérieur du pays en dépit des risques de propagation de la pandémie.

Conformément aux instructions de Monsieur Abdelmadjid Tebboune, Président de la République, le Premier Ministre Abdelaziz Djerad, avait arrêté la feuille de route de déconfinement qui est à la fois, progressive et flexible et dans laquelle la priorisation des activités a été arrêtée en fonction de leur impact socio-économique.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.