Angola: COVID-19 - Le ministre de la Défense demande une plus grande implication des militaires

Lubango (Angola) — Le personnel des Forces armées angolaises (FAA) doit continuer à adopter une position exemplaire en se joignant à la Police nationale pour protéger et maintenir l'ordre afin d'éviter la propagation de la pandémie du covid-19 parmi les Angolais.

Le défi a été lancé vendredi, à la presse, dans la ville de Lubango, par le ministre de la Défense nationale et des Vétérans de la Patrie, João Ernesto dos Santos, à l'issue de sa visite de travail de deux jours dans la province de Huíla , où il a constaté le fonctionnement de son secteur.

Le responsable a souligné que les forces de défense nationale doivent être de plus en plus impliquées dans les activités de protection, en aidant la police nationale.

À l'occasion, il a recommandé aux militaires, une fois appelés, à mener à bien leur mission avec zèle, car il ne sera pas permis qu'ils ternissent le nom des FAA.

Le gouvernant a indiqué qu'en ce moment, un processus de restructuration du ministère est en cours, ainsi que son redimensionnement, en vue de répondre à la situation actuelle dans le monde globalisé, en plus de la situation économique et financière mondiale résultant de la baisse du prix du pétrole.

"Notre mission, en tant qu'organe de défense et de sécurité, sera de continuer à remplir la mission de souveraineté, de paix et de démocratie, à la lumière de la Constitution", a-t-il informé, ajoutant que c'est pour cette raison qu'il enquête sur place la réalité qui se vit dans la région et dans les unités militaires du pays.

Pendant deux jours, le ministre de la Défense nationale et Vétérans de la Patrie a constaté les travaux au quartier général du commandement de la région militaire (RMS) et a visité la 6e division d'infanterie motorisée et le projet agro-industriel, qui fait partie du Fonds de sécurité sociale des FAA, situé à Humpata (22 kilomètres à l'ouest de Lubango).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.