Sénégal: Pourquoi Hissen Habré retourne en prison...

Former Chadian Dictator Hissene Habre

Le 6 avril, le Juge d'application des peines au Tribunal de Grande instance Hors classe de Dakar accordait une permission de sortir à Hissen Hibré, détenu de la MAC du Cap Manuel.

Cette décision a été prise sur demande de son avocat. Ainsi, le juge lui a accordé un délai de 60 jours qui s'est épuisé le 6 juin 2020 (hier).

Ainsi, l'ancien président tchadien Hissen Habré retourne en prison ce dimanche suite à l'expiration de la permission.

Le ministre de la Justice, Me Malick Sall confiait récemment à la rédaction web du Soleil que « les chambres africaines qui ont jugé Hissene Habré (étant) dissoutes, après le jugement, le suivi de l'exécution des peines est assuré par le Sénégal.

Il se fait en fonction de la loi sénégalaise qui donne compétence au Juge d'application des peines ».

L'avocat de Habré avait demandé son déplacement après la décision du Sénégal d'utiliser la prison du Cap Manuel pour la détention provisoire des personnes placées en mandat de dépôt.

Dans ce contexte marqué par la Covid-19, l'administration pénitentiaire avait décidé de procéder à la mise en détention provisoire des hommes sous mandat de dépôt à la MAC du Cap Manuel pour 14 jours afin de sanctuariser les prisons de toute contamination au coronavirus.

Selon l'APS, son épouse a confirmé le retour à la détention de Hissen Habré. « La permission de sortie de 60 jours a pris fin ce samedi.

Il y a quelques jours, une démarche de renouvellement de cette permission a été initiée par nos avocats auprès des juges d'application des peines », a informé Fatima Raymonde Habré.

Selon toujours cette dernière, la Justice a répondu vendredi et a rejeté la demande en posant deux conditions.

« Premièrement, elle a dit il faut que le président Hissein Habré réintègre la prison avant de demander un renouvellement d'une autre permission.

Deuxièmement, il ne pourrait la faire qu'après un mois en prison. Autrement dit, il faudrait attendre le 6 juillet pour refaire une demande », a ajouté Mme Habré.

L'ancien président tchadien, Hissen Habré, a été condamné à la prison à perpétuité, par les Chambres Africaines extraordinaires le 30 mai 2016.

Il a été condamné pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et torture, notamment pour des faits de violences sexuelles et viol.

Le procès en appel en 2017 a donné les conclusions suivants: une condamnation à la prison à perpétuité pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité durant son régime, au Tchad, entre 1982 et 1990.

Les chambres africaines qui ont jugé Hissene Habré étant dissoutes, le suivi de l'exécution des peines est assuré par le Sénégal.

Ceci se fait en fonction de la loi sénégalaise qui donne compétence au Juge d'application des peines.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X