Cote d'Ivoire: Séquence "yeux dans yeux" / Amon-Tanoh Marcel - « Il faut donner à une femme, les mêmes chances que celles qu'on donne aux hommes »

opinion

Dans " Yeux dans yeux", le ministre Amon-Tanoh parle de l'autonomisation de la femme. Ci-dessous son opinion.

« Une femme, c'est une femme. C'est différent d'un homme, c'est sûr. Mais pour moi, une femme, c'est un être humain dans une société.

Et on ne devrait pas différencier la femme de l'homme de ce point de vue-là. Il faut donner à une femme les mêmes chances que celles qu'on donne aux hommes.

Je donne mes exemples récents, mon directeur de cabinet est une femme au ministère des Affaires Etrangères.

Mon chef de Cabinet est une femme au ministère des Affaires Etrangères. Mes assistantes les plus proches, mes conseillères, c'était deux (02) femmes.

Je trouve que dans nos sociétés africaines, on devrait avoir plus de femmes impliquées aussi bien dans les activités politiques que dans la vie de la société d'une manière générale.

Votre femme, c'est important qu'elle ait une indépendance financière.

Il faut que très rapidement, elle ait une activité par laquelle elle puisse, d'une part, s'épanouir et d'autre part subvenir à ses besoins indépendamment de son mari.

Parce que cela va contribuer à l'équilibre du ménage. Ce n'est pas bien qu'elle se sente dépendante.

Il n'y a pas de raison. Mao Tse Toung disait que la femme, c'est la moitié du ciel. Il n'y a pas de raison qu'on ignore la moitié du ciel »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.