Cote d'Ivoire: COVID-19/ Augmentation des cas confirmés - Faut-t-il à nouveau fermer les maquis ?

173 nouveaux cas confirmés le 03 juin, 86 cas confirmés le 04 juin, 169 nouveaux cas confirmés le 05 juin et 182 cas confirmés le 07 juin.

Depuis, les commentaires vont bon train. Chacun, même au sein du gouvernement, tente de justifier cette situation inquiétante. Et pourtant, les causes sont là. Visibles.

Tout près de nous. Mais personne ne veut prendre le risque de traiter le mal à la racine. On nous fait balader dans des explications qui ne tiennent pas la route.

Pendant ce temps, dans les maquis, les marchés, on viole les mesures barrières. Parfois on se croirait dans un pays sans coronavirus.

Et pourtant, le mal existe bel et bien. Même si certains continuent, malheureusement, de le nier. Tant pis. Aujourd'hui, tous les regards sont tournés vers le gouvernement.

Face à la situation, le Conseil de sécurité va-t-il prendre la décision courageuse de fermer à nouveau les maquis? Cette mesure serait salutaire à cause du danger que ces endroits font peser sur la population ivoirienne.

C'est vrai que les maquis font vivre de nombreuses familles. Certains disent si on ferme les maquis, ce sont des jeunes qui seront jetés à la rue.

D'autres aussi évoquent des raisons sociales etc. Mais la santé n'a pas de prix. Si les clients sont malades, qui viendra boire encore dans ces maquis ?

Si le gérant meurt de la Covid-19, c'est évident que le maquis va fermer.

Conclusion, il faut fermer les maquis si les mesures barrières continuent de faire l'objet de violation. La fermette est le meilleur remède de lutte contre cette pandémie.

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.