Angola: Le tribunal de Buco-Zau coûte plus de 130 millions de kwanzas

Cabinda — Les travaux de réhabilitation et d'ampliation du tribunal de Buco-Zau, dans le cadre du Programme Intégré d'Intervention des Municipalités (PIIM), sont estimés à plus de 130 millions de kwanzas.

D'une durée de quatre mois, les travaux ont débuté le week-end dernier, sous la responsabilité d'une entreprise de construction civile locale.

L'immeuble, qui est dans un état de dégradation avancée depuis plus de cinq ans, disposera d'une nouvelle salle de jugement, avec une capacité de 20 places contre les 10 précédentes.

Ces travaux prévoient aussi la construction des bureaux pour les procureurs, les juges et les notaires.

Le vice-gouverneur de Cabinda pour le secteur technique, Joaquim Malichi, qui a lancé la première pierre, a déclaré que la réhabilitation vise à améliorer les conditions de travail des magistrats.

Pour sa part, l'administrateur municipal de Buco-Zau, José Macaia, a fait savoir qu'avec les travaux d'amélioration, le tribunal mettrait fin au transfert des procès pour la ville de Cabinda.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.