Angola: Renforcement des mesures de sécurité à la frontière fluviale de Necuto à Cabinda

Cabinda — Les violations constantes de la frontière fluviale du fleuve Chiloango, dans la commune de Necuto, municipalité de Buco-Zau, avec la voisine République Démocratique du Congo (RDC), inquiète les autorités locales en raison du nombre de cas de Covid-19 dans ce pays.

La commune de Necuto est située à environ 100 kilomètres au nord-est de la ville de Cabinda et à 90 kilomètres du siège de Buco-Zau.

Les citoyens de la RDC se présentent comme des pêcheurs et des chasseurs pour traverser la frontière, mettant en danger les communautés angolaises le long des frontières en raison de la contamination du virus Covid-19.

Se confiant à l'Angop, l'administrateur municipal, José Macaia, estime que la situation est préoccupante car Buco-Zau fait aussi frontière avec le Congo-Brazzaville, à travers les localités de Bata Linhunca, Tando Cacata s'étendant jusqu'à la commune de Massabi, municipalité de Cacongo.

Il a, par ailleurs, salué la promptitude de la Police des gardes-frontières et des Forces Armées Angolaises (FAA) qui enrayent l'entrée illégale de citoyens étrangers sur le territoire national.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.