Burundi: Décès du président Pierre Nkurunziza

Le gouvernement du Burundi vient d'annoncer ce mardi dans un communiqué « le décès inopiné » du président Pierre Nkurunziza, qui était hospitalisé à l'hôpital de Karusi, dans le centre du pays, depuis samedi soir après avoir ressenti un malaise.

Pierre Nkurunziza, au pouvoir depuis 2005, serait décédé hier lundi officiellement des suites d'un « arrêt cardiaque », annonce le gouvernement, qui a décrété un deuil national de 7 jours.

Des rumeurs persistantes et insistantes sur sa mort circulaient depuis ce lundi. Des sources médicales expliquent qu'il aurait été positif au Covid-19, son épouse étant toujours hospitalisée au Kenya depuis la semaine dernière pour la même raison, malgré les dénégations des autorités.

Pierre Nkurunziza devait passer le pouvoir au président nouvellement élu, Evariste Ndayishimiye, au mois d'août.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X