Afrique: Mode - Le festival Biso Na Biso-African Beauty international tiendra avant la fin de l'année

L'association culturelle Cercle des jeunes artistes créateurs que dirige Cardy Cardelin Babakila prépare déjà la 4e édition de ce festival.

La mode, le tourisme et la solidarité seront au rendez-vous annuel des férus de l'habillementde à Pointe-Noire. Cet évènement initialement prévu en août a connu de légères modifications sur son calendrier à cause coronavirus. «Mode, facteur de sensibilisation contre la covid-19 » est le thème de cette 4e édition placée sous le signe de la sensibilisation à la covid 19. Une occasion qui sera mise à profit par les stylistes et modelistes de se joindre à la lute contre la covid 19. Le festival de mode contemporaine et urbaine certainement confirmera l'influence de la ville côtière du Congo dans la mode congolaise et africaine. Pour ce faire, plusieurs stylistes et mannequins du Benin, de Côte d'Ivoire, du Togo, du Sénégal, du Mali, du Burkina Faso, de la RDC, d'Angola, du Congo viendront au rendez-vous.

En effet, les organisateurs de l'évènement ont rassuré les participants de tenir leur pari pour valoriser les identités vestimentaires traditionnelles africaines et les métiers de la mode africaine sur le plan international. Biso na Biso-African Beauty international primera les acteurs actifs de la mode (styliste, mannequin, coiffeurs, maquilleurs, cordonniers, photographes, accessoiristes... ). Au nombre des activités prévues figurent aussi le défilé de rue, le défilé des enfants, le concours international de la photo et le spectacle de mode théâtralisé sans oublier les expositions, le dîner de gala pour le défilé haute couture avec des stylistes internationaux. Cette expérience permet de partager un moment privilégié autour d'un brassage culturel entre stylistes et mannequins de différentes nationalités, tant sur le plan artistique que celui des relations humaines.

Biso Na Biso-Africa Beauty international est un cadre voué aux rencontres et aux échanges entre groupes (agences de mannequinat) et individualités ou indépendants venant des milieux professionnels. Cet événement met en lumière les repères identitaires contemporains de la mode sur le continent. Il contribue à développer la cohésion sociale entre les différentes communautés étrangères et natives de cette cité cosmopolite. Il vulgarise la diversité culturelle et le dialogue des cultures entre citoyens au sein de la ville océane.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.