Cameroun: Cyclisme - La Fédération réorganise ses activités

Parmi les 13 articulations retenues, il y a notamment la 20e édition du Grand Prix cycliste international Chantal Biya.

La Fédération camerounaise de cyclisme (FCC) voit déjà l'après-Covid-19. A cet effet, elle a procédé il y a peu à la réorganisation de son chronogramme d'activités pour le compte du dernier semestre de l'année 2020. Treize moments été retenus entre ceux qui se dérouleront dans les bureaux, à l'instar de la réunion du bureau exécutif qui ouvrira le bal le 26 juin prochain, et les rendez-vous sur piste. En guise d'échauffement, les choses sérieuses devraient reprendre dans les démembrements au détour des championnats régionaux, prévus dans l'intervalle du 22 au 29 août 2020. Tandis que le championnat national va se courir le 5 septembre.

A cause du break forcé imposé par la lutte contre la propagation du Covid-19 au Cameroun, la randonnée du cyclotourisme a également été interrompue. Après Ngomedzap, la 2e édition de la découverte des villes et villages du Cameroun à vélo aura lieu le 12 septembre du côté de Kribi. Elle sera précédée d'une réunion de la commission nationale de cyclotourisme, le 8 septembre.

Du 7 au 11 octobre 2020, le Grand Prix cycliste international Chantal Biya aura 20 ans. En prélude à cette 20ème édition, deux stages vont se dérouler. D'abord, le stage externe de deux semaines, prévu du 5 au 20 septembre; puis du 21 septembre au 5 octobre, le stage bloqué. Les deux autres compétitions auxquelles les coureurs camerounais doivent participer sont notamment le Tour de Côte d'Ivoire en septembre, et le Tour du Faso en octobre. La FCC espère toujours que le Tour cycliste international du Cameroun se tiendra cette année, précisément en décembre.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.