Cote d'Ivoire: Coup d'envoi de la refonte des listes électorales

Vue du Plateau, le quartier d'affaires d'Abidjan, dans la baie de Cocody.

En Côte d'Ivoire, la Commission électorale a lancé ce mercredi 10 juin la révision annuelle des listes électorales, particulièrement importante cette année alors que doit se tenir une présidentielle cruciale. Le processus doit durer 15 jours.

Il vise à enrôler les électeurs qui n'y sont pas encore enregistrés comme les nouveaux majeurs ou ceux qui n'avait pas jugé utile de voter jusqu'à maintenant. En Côte d'Ivoire près de 5 millions de personnes en âge de voter ne figurent pas sur cette liste selon la CEI. Une liste qui comptait l'an dernier 6 millions 600 000 inscrits.

Assises sur un banc à l'entrée du bureau de ce lycée de Yopougon, Véronique et Désirée, 25 et 24 ans, attendent de pouvoir entrer se faire enrôler sur la liste électorale.

Certes, elles ne sont pas de « nouvelles majeures » , qui auraient eu 18 ans cette année, mais jusqu'à présent elles n'avaient jamais jugé utile de s'inscrire. « Cette année j'ai eu envie de le faire pour la présidentielle, nous explique l'une des jeunes femmes, je veux élire mon candidat ! ». « Il y a cinq ans, j'avais 19 ans et je n'avais pas le souci de voter, nous explique sa compagne. Maintenant j'ai ma carte CNI et j'ai décidé de voter. » Le scrutin présidentiel est annoncé pour le mois d'octobre prochain.

Les deux jeunes femmes sont venues avec leur CNI, leur cartes d'identité.

Mais le récépissé, ou une attestation d'identité ou encore un certificat de nationalité suffisent. Après avoir rempli un formulaire elle passeront devant l'agent « morpho » de la Commission électorale, munie de sa tablette numérique. « cette tablette sert à enregistrer les nouveaux demandeurs ou à vérifier si vous n'êtes pas déjà dans la base ; si vous n'y êtes pas, je vous enregistre, prends vos emprientes, la photo et tout. »

Ce mercredi, au premier jour d'un processus qui va durer deux semaines, les foules ne se sont pas ruées dans les 11000 centres d'enrôlement.

Des centres ouverts pour accueillir ceux qui veulent s'inscrire pour la première fois, ou changer de lieu de vote ou encore vérifier qu'ils figurent sur la fameuse liste. Les cartes d'électeurs seront disponibles en septembre indique la CEI.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.