Cote d'Ivoire: Sidi Touré - "Cette élection d'octobre 2020 n'est pas une élection simple, pour nous"

Vue du Plateau, le quartier d'affaires d'Abidjan, dans la baie de Cocody.

Les vendredi 5 et samedi 6 juin 2020, le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré, par ailleurs Coordonnateur régional RHDP de Gbêkê 3 (Béoumi et Sakassou), a procédé à plusieurs séances de travail avec les différents responsables des coordinations des deux départements dans le cadre des activités du parti.

Il avait à ses côtés, les cadres RHDP de Béoumi et de Sakassou, notamment, Dr Saraka Adolphe, Dr Yoboué Konan, Antoinette Konan etc.

Objectif, faire une appréciation sur le taux d'implantation de sections RHDP et faire le suivi des activités des coordinations dans le cadre de l'opération d'identification et d'enrôlement sur le listing électoral.

À cette occasion, le ministre Sidi Tiémoko Touré a exhorté les secrétaires de sections RHDP de Sakassou et de Béoumi à "envahir" le terrain pour assurer une victoire au RHDP et à son candidat, Amadou Gon Coulibaly à l'élection présidentielle d'octobre prochain.

"Lors de la dernière élection présidentielle, à Sakassou, le Président Alassane Ouattara a été réélu à 98% et à 95% à Béoumi.

Le cœur vivant du royaume baoulé doit marquer sa différence et son engagement au RHDP et le test est pour cette année en octobre 2020, seulement dans quelques mois. Nous vous demandons de tout mettre en œuvre pour cette fois-ci avec l'élection d'Amadou Gon Coulibaly toujours avec le RHDP.

Nous sommes satisfaits de ce qui est fait actuellement. Mais, il reste encore du travail à faire avant de mettre en ordre de bataille, les différentes associations, mouvements et structures spécialisées du RHDP.

Vous avez une semaine pour pouvoir nous présenter les résultats de vos missions dont les premiers constats me rassurent. Très bientôt, nous allons envahir le terrain pour préparer la victoire du champion Amadou Gon Coulibaly.

Vous savez, cette élection pour nous n'est pas une élection simple dans la mesure où elle verra le passage de témoin entre le Président Alassane Ouattara et le prochain président de la République de Côte d'Ivoire, qui pour nous, est le candidat du RHDP, Amadou Gon Coulibaly.

Et pour cela, vous devez investir le terrain à Sakassou et à Béoumi pour préparer la victoire du RHDP", a dit Sidi Tiémoko Touré, coordonnateur régional RHDP.

Il a demandé à ses collaborateurs de faire inscrire le maximum de jeunes et surtout de nouveaux majeurs sur le listing électoral et ensuite de s'appuyer sur les résultats réalisés en moins de dix (10) ans par le Président Alassane Ouattara et le RHDP. Ce travail, a-t-il dit, doit se faire dans l'unité, la discipline, la fraternité et la cohésion.

"Il faut se rassurer que tout le monde ait la possibilité de pouvoir voter le 31 octobre 2020 . C'est un moment très important parce que c'est un moment de transition qui va nous rassurer sur la bonne marche de la Côte d'Ivoire.

Allez partout dire aux populations que pour l'élection présidentielle d'octobre 2020, le candidat le plus approprié pour diriger la Côte d'Ivoire et continuer le développement du pays que le Président Alassane Ouattara a commencé est notre champion Amadou Gon Coulibaly.

Dans la discipline et l'unité, faites ce qu'il faut pour dans les règles de la démocratie pour que notre candidat Amadou Gon Coulibaly et le RHDP soient élus au premier tour de cette élection présidentielle.

C'est un engagement que chaque Ivoirien doit prendre", a expliqué Sidi Touré. Pour faciliter les conditions de travail des délégations RHDP à Sakassou et à Béoumi, il a mis à leur disposition, des timbres pour l'établissement d'extraits actes de naissance, des téléphones, des Wifi-pockets et bien d'autres moyens.

De Sakassou à Béoumi, les coordonnateurs départementaux du parti se sont engagés à faire en sorte à élire le candidat Amadou Gon Coulibaly à 98 %.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.