Cameroun: L'IPD-AC et la FIK s'engagent à créer 40 industries par an à Kribi

Les deux institutions ont signé une convention de partenariat ce mercredi 10 juin portant création d'un forum annuel qui permettra d'attirer des investisseurs dans la cité balnéaire.

Apporter sa contribution au développement du Cameroun en proposant des solutions pour la viabilisation des composantes logistiques, industrielles et urbaines du complexe industrialo portuaire de Kribi , telle est la vision de Rodrigue Onambélé Ongolo le promoteur de Fondation d'industrialisation de Kribi ( FIK). C'est celle-ci qui l'a amené a signer une convention de partenariat avec l'Institut Panafricain de Développement pour l'Afrique centrale (IPD-AC). Cette école de référence dans la sous région en matière de développement pourra apporter son expertise dans la recherche des investisseurs et aussi la rédaction des rapports annuels présentés au gouvernement.

Il faut dire que le port en eau profonde de Kribi constitue le poumon économique du Cameroun de demain. La puissance de frappe de cette infrastructure est liée autant à sa position géographique qu'aux avantages maritimes qu'il offre comparativement à tous les autres ports du Cameroun et même, de la sous-région Afrique centrale. Et du coup, il est grand temps que les investisseurs qui savent se projeter prennent déjà pied à Kribi. Le forum sera donc une plateforme pour permettre aux investisseurs nationaux, sous régionaux, africains, internationaux d'être au fait des bienfaits de cet espace portuaire, pour cela ,il faudra que l'information leur parvienne.

Autre chose, souvent, lorsque les investisseurs sont informés et arrivent, ils font souvent face à des goulots d'étranglement : corruption, tracasseries diverses, rendez-vous incessants, double langage etc. font que, au finish, l'investisseur abdique et se tourne ailleurs, alors que le Cameroun en général et le complexe industrialo portuaire de Kribi en l'occurrence n'attend que des créateurs de richesses, de vrais industriels pour venir le mettre en valeur.

La FIK ambitionne donc attirer près de 40 industries par an pendant 25 ans dans la ville de Kribi en général et dans la zone logistique en particulier du Complexe industrialoportuaire de Kribi, ce qui fera un total de 1000 industries lourdes, moyennes et légères sur une durée de 25 ans. Et pour que ce rêve soit réalisé, chaque année sera organisé un forum en vue d'attirer les investisseurs industriels à Kribi. Y seront impliqués, en outre, la mairie de la ville de Kribi, les mairies d'arrondissement de Campo, Lokoundje, Kribi 1, Kribi 2 ainsi que toutes les entités en charge des ports et des investissements.

La première édition de ce forum devrait se tenir en marge de la prochaine coupe d'Afrique des nations qui se jouera au Cameroun. D'après Rodrigue Onambele Ongolo le promoteur de la FIK.

Des attaches ont été prises de parts et d'autres pour que, durant cette saga du football, chacune des 24 délégations aient dans ses rangs au moins 10 investisseurs, auxquels l'on présentera, durant trois jours, les atouts de Kribi sous le thème " Attirer les investisseurs en vue de l'industrialisation du port de Kribi

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.