Congo-Kinshasa: Musique. Tshala Mwana - « Je suis estomaquée et pleine de ressentis face à la rumeur concernant ma mort »

Depuis le week-end dernier, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux prétendant la mort de l'artiste des suites de covid-19.

Victime d'une crise d'hypertension artérielle, la chanteuse a été hâtivement prise en charge aux urgences dans un l'hôpital de Kinshasa en RD Congo. Hospitalisée depuis plusieurs jours, elle reste alitée. Son état jugé préoccupant à l'arrivée semble se stabiliser. Le 8 juin, l'artiste a démenti dans la matinée les ragots avec un post sur son compte Facebook. « Je suis convalescente, estomaquée et pleine de ressentis face à la fausse rumeur qui circulent sur ma mort. Je suis bien vivante et mon état s'améliore de mieux en mieux. D'ici-là, je vous souhaite un très bon début de semaine. Internationalement Vôtre », a écrit la Mamu Nationale.

Après cette annonce, plusieurs journalistes comme Sylvie Bongo et Mamie Ilela se sont rendus au lieu de son hospitalisation. Toutes deux ont confirmé que l'artiste était alitée, bien vivante mais en convalescence et non morte. Au regard de son état de santé actuel, la préparation de son prochain album « Muvingila », observera une attente.

A 62 ans, Elisabeth Mwidikay, communément appelé Tshala Mwana la « Mamu nationale » ou la Reine de mutwashi, est une figure emblématique de la scène musicale congolaise en particulier et africaine en général. Grâce à son indéniable talent, elle a pu transporter le folklore du peuple Luba, le « Mutuashi », au-delà des frontières de son pays. Outre la musique, la chanteuse s'est également engagée en politique aux côtés de deux ex-présidents congolais, notamment Mzee Laurent Désiré Kabila et Joseph Kabila, le fils. Elle était la présidente de la ligue des femmes pour le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.