Congo-Brazzaville: Les immortelles chansons d'Afrique - « Tadie » de Samba Dio

Chanteur de talent, Samba Dio, de son vrai nom Samba Bibimbou Dieudonné, a tiré sa révérence le 3 juin 2020 à l'âge de 59 ans. Avec une voix limpide et splendide, il a marqué la jeunesse congolaise des années 80-90. Son ascension vers la célébrité a été incroyablement rapide grâce à sa sublime chanson « Tadie ».

Paru sous les auspices de Mosel Production, ce morceau est plébiscité révélation de l'année 1988. Cette année-là, « Kimbanda Sida » du grand saxophoniste Bruno Houla de l'orchestre Télé Music s'empare de la palme de la meilleure chanson. Cependant, le succès de « Tadie » est allé crescendo à tel point que ce titre a été primé meilleure chanson de l'année 1989 devant « Jossen » de Kosmos Moutouari, « Parisien refoulé » de Rapha Bounzéki et « Marjea » de Chairman Jaques Koyo. Dans l'émission « Ecoutez et jugez » de Claude Alain Yakité, la chanson est un hit. Elle est aussi au top à « Vidéo 45 », animé par Charly Noël.

A cette période, l'orchestre Vivacité Mélodia est composé de Panama Foukilahou, Génawa, Gaulois et Samba Dio au chant. Lioness croisé (guitare solo), Sourire na Mpaka (accompagnement), Gino Star (basse), Loubin Mouklésa (batterie).

« Tadie n'est que la déformation de Ntari, nom de la jeune fille qui faisait battre le cœur de Samba Dio », nous témoigne Théo Malakoze, voisin du chanteur et fan de Vivacité Mélodia. Dans ce tube, Samba Dio évoque la souffrance qu'il endure parce qu'il aime Tadie, mais qui en retour ne manifeste aucun n'intérêt pour lui. En faisant l'autopsie du répertoire de l'artiste, nous nous apercevons que le chanteur a consacré deux chansons à Tadie. Dans son premier album et dans son deuxième. Dans ce dernier, il chante analysez où il s'écrie : « Chérie Tadie pourquoi es-tu partie, moi je suis resté si seul dans ma vie ah soucie eh ». En réalité, Tadie fut l'amour de sa vie. Si son amour pour elle n'a pas été récompensé, l'artiste atteindra, malgré cela, le sommet de la gloire à travers ses deux œuvres qu'il lui a dédiées.

« Je suis né à Brazzaville, le 20 juillet 1961. C'est à Pointe Noire que j'ai grandi et c'est là que je me suis intéressé à la musique. J'ai amorcé ma carrière dans un orchestre amateur nommé Alléluia », nous confiait le chanteur lors d'une interview. En 1979, Samba Dio fait partie de l'orchestre Océanie musica, créé par Loko Lokoumou Lipanza, dit sentiment 3L. Dans cet ensemble qui deviendra Bikanawa Musica, une année après, il est accompagné au chant par Jack Berkano, Délizia et Soum Célé. En 1988, Mosel Production voulais que l'artiste se fasse accompagner par un orchestre de Brazzaville pour l'enregistrement de son premier album « Tadie ». Samba Dio a donc contacté ses amis de Vivacité Mélodia qui l'ont élevé par la suite au rang de chef d'orchestre. En 1990, il a sorti son deuxième album, « Analysez », puis un troisième album « Raïssa », produit par Benjamin Manangou, quelques années plus tard. En 1997, l'artiste se rend à Pointe Noire pendant la belligérance armée qui a secoué le pays. Il a sorti un quatrième album. Il chantait en lingala, kituba et lari. Il accordait beaucoup d'importance aux textes, à la mélodie et l'expression des musiciens. C'est à ce titre qu'il arguait : « Miziki ézali pona wowowo té kasi éza méthode ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.