Cote d'Ivoire: Conflit intercommunautaire - Plusieurs blessés, des maisons incendiées à Biankouma

Le village de Digoualé, dans la sous-préfecture de Kpata, département de Biankouma, a été le théâtre d'affrontements dans la journée de ce vendredi 12 juin 2020. Ces affrontements ont occasionné plusieurs dégâts et fait de nombreux blessés. Comment en sommes-nous arrivés là ? Un riverain joint par téléphone explique ce qui s'est passé.

Les faits. « A 11 heures, pendant que nous étions au champ, nous sommes alertés par des cris des parents que le village est attaqué par des allogènes. Aussitôt, nous avons regagné le village et là, nous constatons que plusieurs de nos maisons sont en feu. Étant en nombre insuffisant, nous avons fui pour trouver refuge dans la forêt voisine pour ne pas être pris à partie par ce monde armé de gourdins et de machettes », a relaté notre interlocuteur, K.P.

À la question de savoir ce qui a occasionné cette situation, K.P explique que tout est parti d'un problème de terre qui dure depuis 5 ans. Selon lui, des allogènes squattent des parcelles qui ne leur appartiennent pas, empêchant les autochtones d'exploiter ces terres qu'ils ont héritées de leurs parents.

« Nous vivons grâce à nos productions de riz et eux, ils ont pris toutes nos parcelles sous prétexte que c'est leur héritage. Et chaque fois que nous nous rendons sur ces parcelles, nous sommes menacés. C'est ce qui a occasionné cette irruption. Ils disent qu'ils ne veulent plus nous voir chez nous », poursuit-il.

En termes de dégâts, outre les maisons incendiées, deux vieilles personnes ont été blessées (une, le bras sectionné et l'autre une oreille tailladée) et deux jeunes blessés à la tête. Au moment où nous mettions en ligne, les jeunes du village avaient quadrillé le village.

Quant au sous-préfet, il a invité tout le village dans la cour de l'école pour régler cette affaire.

Nos tentatives de joindre des allogènes sur place ont été vaines. C'est le deuxième affrontement intercommunautaire en moins de trois mois dans le département de Biankouma.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.