Congo-Kinshasa: Béni - Pose de la première pierre de la construction de la maison de la Société civile financée par la MONUSCO

communiqué de presse

D'ici septembre 2020, la Société-civile de la ville de Beni, dans le Nord-Kivu, disposera de son propre siège dont la construction est financée par la MONUSCO. La cérémonie officielle de la pose de la première pierre de ce bâtiment a eu lieu jeudi 11 juin au quartier résidentiel de cette ville, qui abrite la plupart des institutions de la République.

Le maire de Beni, Modeste Muhindo Bakwanamaha, et le chef de bureau a.i. de la MONUSCO, Josiah Obat, ont procédé à cette pose de la première pierre, en présence de quelques membres de la Société civile et du Comité urbain de sécurité.

A cette occasion, le président de la société civile a tenu à remercier son partenaire incontournable, la MONUSCO « qui a accepté et validé notre plaidoyer en acceptant de construire le bureau de la société civile dans ce site ».

« Ce sera un bureau de la population de Beni, que nous représentons valablement. Nous pensons que, à travers la construction de ce bâtiment, la relation entre la population et la Monusco sera consolidée, la relation entre la population et l'autorité de l'Etat sera également consolidée », a-t-il expliqué.

Le chef de bureau de Beni a émis le vœu de voir cet espace aider les populations à mieux coordonner leurs efforts pour la cause de la paix.

« La Monusco Beni, dans le cadre de son mandat sur la protection des civils, a toujours privilégié les intérêts de la population locale par rapport à son bien être en vue du retour d'une paix durable. Cet espace, nous sommes surs, aidera la population à coordonner ses efforts en vue de contribuer au rétablissement de la paix tant attendu dans la région », a-t-il affirmé.

La MONUSCO est tout le temps à côté de la population en posant des gestes nobles. La construction de ce bâtiment n'est qu'un élément qui prouve l'accompagnement de la MONUSCO aux côtés de l'autorité urbaine.

Pour sa part, le maire intérimaire de la ville a relevé l'importance de ce projet à ses yeux.

« Ce bureau que vous financez, pour nous, la ville, est comme un hôpital : que toutes les personnes qui vont y travailler se comportent comme des médecins, des infirmiers. Et quelqu'un qui veut recourir à la société civile pour être rétabli dans ses droits, qu'il trouve gain de cause », a-t-il souhaité.

Et d'ajouter : « Il y a six, sept ou huit mois, les gens se sont érigés contre la MONUSCO, un partenaire du gouvernement central, du gouvernement provincial et au niveau local, alors que la MONUSCO est tout le temps à côté de la population en posant des gestes nobles. La construction de ce bâtiment n'est qu'un élément qui prouve l'accompagnement de la MONUSCO aux côtés de l'autorité urbaine ».

Rappelons les nombreux ouvrages, ponts et routes, érigés dabs ka==la ville grâce à la MONUSCO, le maire a.i. de Beni a appelé la population à « considérer la MONUSCO, pas comme adversaire, mais comme un partenaire incontournable pour mener à bien notre mission. »

Notons que la construction de ce bâtiment qui va durer 3 mois, coutera 30.000 dollars à la MONUSCO.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.