Cote d'Ivoire: Grand Abidjan/Contournement des postes sécuritaires - Plus de 8000 personnes ont fait l'objet de refoulement et d'interpellation

A l'occasion du point presse sur la gestion du Coronavirus, le 11 juin 2020 à Abidjan, le porte-parole de la police nationale, le commissaire principal, Charlemagne Bleu, a dénoncé le contournement des postes sécuritaires de sortie et d'accès du Grand Abidjan dont la mesure d'isolement reste en vigueur jusqu'au 30 juin 2020.

Le commissaire principal a dénoncé le contournement des postes sécuritaires de sortie et d'accès du Grand Abidjan. « Du 1er au 31 mai, ce sont 8 917 personnes qui ont fait l'objet de refoulement et d'interpellation », a-t-il déclaré. Il a rappelé que l'isolement du Grand Abidjan est nécessaire pour freiner la propagation de la COVID-19.

Il a insisté sur le port obligatoire de masques, et annoncé que le contrôle va être renforcé. Tous les contrevenants, a-t-il prévenu, seront sanctionnés. Charlemagne Bleu a mis en garde les tenanciers de maquis et restaurants qui ne respectent pas les gestes barrières.

Pour sa part, le directeur général de l'Institut national d'hygiène publique (INHP), Pr. Joseph Bénié Bi Vroh, a souligné que le dispositif de la riposte sanitaire fonctionne bien. Il se renforce et se consolide progressivement concernant le dépistage, le diagnostic, le suivi des contacts et la prise en charge des cas.

Toutefois, a-t-il déploré que le bilan de la pandémie continue de s'alourdir malgré les efforts consentis. Le taux de positivité est de 30,4% contre 15% ces dernières semaines. Il a exhorté les populations à une prise de décision courageuse et salutaire pour endiguer, dans la discipline et dans la responsabilité, ce fléau.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.