Tunisie: Mondher Kbaïer (sélectionneur national) - «Retrouver notre label»

14 Juin 2020
interview

Avant de se trouver en chômage forcé, sept mois durant, l'équipe de Tunisie était sur la bonne voie, alignant deux victoires en éliminatoires de la CAN 2021, devant la Libye et la Guinée Equatoriale. Et c'est l'état d'esprit de guerriers qui régnait il y a sept mois que Mondher Kbaïer veut faire retrouver à ses joueurs.

Quelle ambiance a régné durant le 1er rassemblement de la sélection qui s'est clôturé hier ?

Le Club Tunisie est une grande famille. Ce 1er stage est l'occasion pour que l'équipe de Tunisie retrouve une partie de ses membres en attendant que la famille soit réunie au grand complet cette semaine. L'ambiance au sein du groupe a été chaleureuse et familiale.

L'équipe nationale était en chômage forcé, sept mois durant. Quel état d'esprit aspirez-vous retrouver ?

L'équipe de Tunisie a présenté un bon visage lors de ses trois dernières confrontations contre la Libye et la Guinée Equatoriale pour le compte des éliminatoires de la CAN 2021 et en amical face au Cameroun. A chacune de ces trois sorties, notre prestation était bonne. Mais le plus important à mes yeux c'est l'état d'esprit positif qui régnait. Et c'est justement cet état d'esprit que j'aimerai faire retrouver à mes joueurs. Car non seulement l'équipe nationale a retrouvé son état d'esprit positif, mais elle a également regagné la confiance de ses supporters. Bon nombre de joueurs avaient retrouvé leur niveau habituel et étaient décisifs sur le terrain. Pour que nos joueurs retrouvent leur état d'esprit de guerriers, nous allons visionner les enregistrements de nos trois derniers matches, histoire de les replonger dans l'ambiance.

Grâce à l'état d'esprit qui régnait et la prestation des joueurs lors des trois derniers matches, l'équipe de Tunisie s'est réconciliée avec son public. Cela s'est ressenti particulièrement durant les deuxièmes mi-temps des matches de la Libye et du Cameroun. Les joueurs étaient applaudis et encouragés à fond. C'est donc notre label que nous voulons retrouver.

De plus, le footballeur tunisien a démontré qu'il a un gros cœur en faisant preuve de solidarité envers la nation lors de la pandémie du Coronavirus. A travers la FTF, les footballeurs tunisiens ont fait don de plus 650 mille dinars. C'est notre devoir de footballeurs professionnels envers la patrie.

Sur quelle base avez-vous fait votre sélection des joueurs convoqués pour ces deux stages ?

Quand on creuse dans les choix des convoqués pour ces deux rassemblements, on se rend compte que les joueurs qui forment l'ossature de la sélection nationale depuis le mois de septembre 2019 son présents. S'il y a certains d'entre eux qui ne sont pas là, c'est parce que nos frontières sont encore fermées à cause du Covid-19. Pour pallier certaines absences, nous avons puisé dans la liste élargie de la sélection en convoquant les joueurs locaux qui ont pris part à des rassemblements précédents et participé à des matches officiels. Nous avons également renforcé les rangs de la sélection première par le noyau dur de la sélection olympique. Ils sont 8 olympiques à prendre part à ce rassemblement. Ils sont natifs de 1997. Ils auront 25 ans lors de la prochaine Coupe du monde à laquelle nous aspirons nous qualifier. C'est le moment idéal pour qu'ils entrent progressivement dans le moule, qu'ils s'habituent à la vie au sein de la sélection première dans la perspective de prendre leurs propres habitudes et être fin prêts en temps voulu.

A l'avenir, comptez-vous élargir votre liste au-delà des joueurs qui composent l'ossature de la sélection ?

Les portes de l'équipe de Tunisie seront toujours ouvertes aux plus méritants, notamment les joueurs locaux. Si demain un joueur de l'Union Sportive Monastirienne ou du Stade Tunisien se distingue, à titre d'exemple, il aura sans aucun doute sa place en équipe nationale.

Vous vous retrouvez en deux rassemblements alors que les nouvelles dates des matches internationaux n'ont pas été fixées. Toutefois, avec le report des journées Fifa, le calendrier à la reprise s'annonce d'ores et déjà condensé, histoire de rattraper le temps perdu...

Non seulement le calendrier devra être condensé, l'exercice 2020/2021 sera riche en termes d'objectifs à atteindre et de défis sportifs à relever par nos joueurs que ce soit en clubs ou en équipe nationale. C'est pourquoi nous avons préféré démarrer tôt notre préparation pour le prochain exercice. Aujourd'hui, les engagements de la saison 2020/2021 paraissent loin, mais pour nous c'est déjà demain et il vaut mieux s'y mettre tôt, tant que nous avons le temps pour le faire.

Quels sont les objectifs de l'équipe de Tunisie pour la période à venir ?

Nos objectifs sont clairs. Nous sommes en train de construire quelque chose de positif. Outre l'état d'esprit de guerriers qui a régné lors de nos trois dernières sorties, les joueurs apprécient la bonne ambiance qui règne au sein du groupe. Par ailleurs, les joueurs qui n'ont pas pu être là, ont envoyé des messages par vidéo pour souhaiter une bonne reprise à leurs camarades. Ils avaient hâte d'être là mais ils n'ont pas pu le faire à cause de la fermeture des frontières.

Quand l'ambiance est sereine et bon enfant, on peut aller de l'avant avec des pas sûrs. Sur le plan sportif, notre objectif premier est de rester sur notre lancée et nous qualifier à la CAN 2021. L'objectif suivant est de nous qualifier à la Coupe du monde 2022.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.