Algérie: Décès du photographe Kays Djilali

Alger — Le photographe et maquettiste Kays Djilali, qui a illustré avec ses remarquables photographies une dizaine d'ouvrages et livres d'art, est décédé dimanche en France à l'âge de 59 ans, a-t-on appris auprès de son éditeur.

Le photographe a exposé ses œuvres dans plusieurs galeries en Algérie et à l'étranger notamment au Maroc, en Chine et en Russie.

Il a fait découvrir la ville d'Alger autrement aux lecteurs des beaux-livres "10 balades à Alger" (2007) de Karrine Thomas et Philomène Bon et de "Alger sous le ciel" de Nina Bouraoui et Malek Allaoua.

Avec le photographe Yacine Ketfi, Kays Djilali avait contribué avec ses remarquables prises de vue à l'illustration de "Le patrimoine de l'eau en Algérie, mémoire et permanence" (2012), un beau-livre regroupant les travaux d'une dizaine d'auteurs sur la problématique de l'eau en environnement urbain, montagnard et saharien.

Dans le cinéma, Kays Djilali est coréalisateur avec Djamel Benramdane de "Le piège" (2006), un long métrage documentaire consacré au quotidien tourmenté des migrants subsahariens dans les pays du Maghreb, un sujet que le photographe avait également développé en beau-livre en 2008 intitulé "La nuit sur la figure", préfacé par le romancier Yasmina Khadra.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.