Cameroun: COVID19 - Formation d'un pool de formateurs de 74 prestataires de soins de santé issus des 10 régions

Le bureau de la Représentation de l'OMS au Cameroun avec ses partenaires à la santé, notamment, la Délégation de l'Union Européenne/Protection Civile et Operations d'aide Humanitaire Européennes (ECHO), continue à fournir un soutien technique et financier au gouvernement du Cameroun pour la riposte au COVID-19. Ce soutien est apporté à tous les piliers de la riposte, y compris la prise en charge des cas et la prévention et le contrôle des infections.

C'est dans l'optique d'optimiser ces deux piliers, que l'OMS a accompagné le Ministère de la Santé Publique dans l'organisation de l'atelier de formation de 74 formateurs nationaux (médecins, infirmiers, personnels de soutien psychologique, hygiénistes et équipes cadres des Délégations Régionales de la Santé Publique) du 8 au 12 juin 2020, pour la prise en charge des personnes atteintes de COVID-19 et la prévention et le contrôle des infections en milieu hospitalier et communautaire.

La cérémonie d'ouverture tenue le 8 juin 2020 dans la ville de Yaoundé, a été présidée par le Gestionnaire national de l'Incident de la Maladie à COVID-19, le Dr Alain Georges ETOUNDI MBALLA, en présence du Représentant de l'OMS au Cameroun, le Dr Phanuel HABIMANA, des représentants des partenaires à la santé, notamment, CDC, ALIMA et MSF, des participants du niveau central et régional, ainsi qu'un parterre de collaborateurs du Ministère de la Santé Publique et d'experts issus de l'OMS, pour la facilitation des sessions de formation.

La formation s'inscrivait dans le cadre de la décentralisation de la riposte aux interventions de la lutte anti COVID-19 et visait à optimiser la gestion autonome de la pandémie dans les districts de santé pour une prise en charge rapide et efficace des malades, la réduction du taux de mortalité liée au COVID-19 et la réduction, voire l'absence de contamination des personnels de santé.

Au sortir de la formation, les participants vont former les personnels de santé dans leurs régions à la détection précoce des cas de COVID-19; renforcer leur capacité sur la prise en charge clinique et psycho-sociale des cas suspects ou confirmés de COVID-19; former les prestataires sur les mesures préventives et les précautions à prendre devant un cas suspect ou confirmé de COVID-19; renforcer les capacités de ce personnel à la prise en charge pré-hospitalière ; développer les compétences en techniques d'identification et isolement des cas positifs; assurer une bonne communication sur les risques envers les patients; les familles, et le personnel soignant ; et assurer la bonne gestion des personnes susceptibles d'avoir été en contact avec le virus.

Depuis le 6 mars 2020, le Cameroun fait face à la pandémie au COVID-19. Le pays enregistre au 7 juin 2020, un total de 7860 cas confirmés parmi lesquels 295 personnels de santé, 215 décès, avec un taux de létalité de 2,7% et 4 633 personnes guéries. Le bilan mondial selon l'OMS est de 214 pays touchés, 6 416 828 cas confirmés et 382 867 décès pour un taux de létalité de 6 %. En Afrique, 54 pays sont touchés, avec 150 610 cas confirmés, 4281 décès pour un taux de létalité de 2.8 % (source : MINSANTE/OMS).

A La Une: Santé et Médecine

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.