Ile Maurice: Des mesures prises pour éviter le manque de médicaments indispensables aux soins

communiqué de presse

Le ministère de la Santé et du Bien-être a pris les mesures appropriées en mars 2020, au début du confinement, afin d'éviter une rupture de produits pharmaceutiques indispensables à la prise en charge des patients.

C'est ce qu'a indiqué aujourd'hui le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, à l'Assemblée nationale, lors de la séance de la Private Notice Question. Du 11 mars 2020 à ce jour, des produits pharmaceutiques, au coût de quelque Rs 93 millions, ont été achetés dans le cadre de cet approvisionnement en urgence et les paiements seront effectués d'ici la fin de l'exercice financier, a-t-il déclaré.

Le ministre a expliqué que l'exercice d'approvisionnement est, en principe, bien défini, et l'acquisition de médicaments se fait par le biais d'appels d'offres annuels auprès de fournisseurs locaux et étrangers. Chaque année, pendant les mois de février et mars, avant l'achat de ces produits, un Committee of Needs, comprenant tous les médecins responsables et les pharmaciens, procèdent à une analyse en se basant sur les chiffres des années passées, les tendances annuelles, les nouveaux besoins, et les stocks existants pour élaborer la liste de produits requis. Les recommandations sont ensuite soumises à la Procurement Section pour les appels d'offres conformes.

Toutefois, a fait ressortir Dr Jagutpal, l'exercice, cette année, n'a pu être complété en raison de l'apparition du Covid-19 et du confinement, d'où le recours à l'approvisionnement en urgence en mars 2020. En outre, les fournisseurs ont confirmé qu'ils n'étaient pas en mesure de remplir leur contrat pour des commandes déjà passées en raison du confinement et des restrictions sur le transport international. La situation persiste jusqu'à ce jour, a affirmé le ministre, et les fournisseurs sont toujours confrontés au même problème pour livrer les produits pour lesquels les contrats leur ont déjà été attribués.

Dans ce contexte, Dr Jagutpal a précisé qu'un comité de suivi composé de hauts fonctionnaires a été constitué au niveau du ministère pour entreprendre une évaluation approfondie en ce qui concerne l'approvisionnement en médicaments et les équipements biomédicaux. Le comité a également évalué les besoins exacts des patients et s'est assuré que les vaccins, les médicaments essentiels, et les médicaments de routine soient disponibles en quantité suffisante et à tout moment.

En outre, des procédures d'achat d'urgence ont été enclenchées pour garantir que le stock de médicaments soit reconstitué au plus tôt, a-t-il signalé.

Le ministre a ainsi exprimé sa satisfaction quant aux mesures proactives prises qui ont abouti à la disponibilité des médicaments dans tous les établissements de santé y compris dans le secteur privé, soulignant qu'il n'y a eu aucune pénurie de médicaments à aucun moment.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.