Congo-Kinshasa: Haut-Katanga et Lualaba - Des enfants travaillent dans des sites miniers malgré l'interdiction des gouverneurs

Des enfants continuent à travailler dans les sites miniers du Lualaba et du Haut-Katanga malgré l'interdiction faite par les deux gouvernements provinciaux, dénonce l'ONG Afriwatch qui est un observatoire africain des ressources naturelles.

Ce plaidoyer est fait à l'occasion de la célébration ce 16 juin de la Journée de l'enfant africain.

Pour Richard Mukena, directeur du programme des Droits humains au sein de cette ONG, il est plus que temps pour ces deux provinces de mettre en place un programme de récupération et de réinsertion de ces enfants en milieux scolaires et professionnels.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.